Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


UNE JUSTE PAROLE

Publié par Helena Myrafiori sur 17 Février 2015, 13:29pm

UNE JUSTE PAROLE

Quand les lilas se mirent à fleurir en plein hiver, nul n’y prit garde. Quand les abeilles ne récoltèrent plus le pollen, nul n’y prit garde. Quand les oiseaux s’arrêtèrent de chanter, nul n’y prit garde. Quand la terre ne porta plus le grain, nul n’y prit garde.

Mais quand les enfants des hommes commencèrent à tomber malades, tous prirent peur. Et quand l’argent devint aussi stérile et infécond que le sable du désert, tous tremblèrent d’effroi.

Nul ne trouva de solution à ce profond mystère et, de désespoir, une poignée d’hommes décida d’aller voir un maître vénérable qui se tenait au sommet d’une haute montagne.

Ils furent accueillis avec méfiance, mais si grande était leur désespérance, que le sage, avec bienveillance, leur prêta attention.

« Que devons nous faire, ô Seigneur ! afin que les grâces du Ciel nous soient à nouveau accordées ? Prier, chanter les louanges du Divin, se mettre à genoux ? Aidez nous ! Venez à notre secours !»

La réponse ne vint pas tout de suite mais quand, enfin, le maître se décida à parler, il déclara sobrement:
« Vous voulez sauver votre monde et vous sauvez vous-même ? C’est simple : FAITES SILENCE." »

Tous ne saisirent pas l’exacte portée de la sentence, mais ceux qui en comprirent le sens, surent, désormais, quelle voie suivre pour que l’humanité toute entière trouve enfin grâce et rédemption.

COMMENTAIRE

Ce conte a été donné, il y a quelques années, à un couple d'amis et si je le poste aujourd'hui, c'est qu'il est toujours d'actualité. Prémonitoire ?

PISTE DE REFLEXION

Les abeilles ont disparu à 90% dans certaines régions et la population adulte (celles âgées de trois semaines) ayant été exterminée, ce sont les jeunes abeilles (âgées d'une semaine) qui prennent la relève et, comme elles n'en ont pas la force, elles meurent à leur tour. Si elles disparaissent définitivement, ce sera la famine à grande échelle et, que l'on soit juif, musulman, chrétien, noir, blanc ou jaune, etc... la souffrance sera égale pour tous. Le silence des "merdias" est assourdissant et nous sommes noyés sous des informations qui n'apportent aucune réponse, mais que des questions insolubles. Brasser du vent pour récolter la tempête...

CHICAGO (Photo de l'auteure).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascuale 24/02/2015 05:43

.....ce matin j'ai découvert tous vos commentaires.....seconde bonne nouvelle, la première c'est que je lis le dernier livre de jeremy Rifkin, la nouvelle société du cout marginal 0, non ce n'est pas un gros mot ...mais un ensemble de solutions qui sont déjà en application pour produire pour un cout très minime, en local, en supprimant la supprématie des gros groupes capitalistes (ça c'est déjà plus un gros mot...:-)) en offrant à tous et partout le savoir et les biens issus de l'industrie (impression 3 D avec utilisation de matériaux issus de la récupération )...une vraie vision de société qui est déjà partagée et déà mis en place dans pas mal de domaine.....ce livre décortique tout cela. Voilà pourquoi ce matin j'ai retrouvé le sourire et encore plus l'envie d'aller dans ce sens ....le bon sens, le vrai sens qui devrait donner aux générations suivantes un cadre de vie bien différent.
Pour ceux qui en font la demande je vous transfère ce livre en pdf.
belle journée à tous et merci pour tous vos commentaires si enrichissant.

Helena 24/02/2015 12:05

Bonjour Pascuale, merci de ces informations très précieuses par les temps qui courent. Oui, je suis intéressée par ton pdf. Tu peux me l'envoyer sur mon adresse mail. J'espère que tu fais un beau voyage et que tout se passe bien pour toi et ta petite famille. A bientôt !

Martine Levionnois 21/02/2015 15:05

Oui! Faire silence Hélène!
Merci

france 20/02/2015 08:06

pour le Chapelet, il n'y a pas de recette "universelle", à force de s'en servir de le faire rouler dans ses doigts, cela devient comme une présence qui nous rend plus fort.. Ce n'est pas un objet forcément précieux, mais il le devient. Je pense aussi qu'il nous permet ce dialogue intérieur, et nous met en communication avec le Divin. Sans parler de transe mystique. Hélas, ceux qui le possèdent ne sont pas légion...........

france 20/02/2015 07:57

Bonjour les tous et les pas tous. Le problème et c'est toujours le même, c'est que l'addition va être très chère...Beaucoup vont souffrir, ce ne seront pas forcément les responsables. Eh bé, cette Humanité, mérite t'elle de survivre au grand cataclisme ? Ni pessimiste, ni optimiste, mais réaliste. Nous prenons tout à la Terre, et lui rendons si peu. Je vais rejoindre encore le groupe des illuminés et planter de la Lavande.
Bon, c'est tout......

Werdna 19/02/2015 11:57

Merci Héléna, oui le silence intérieur est toujours salvateur, la maîtrise de la parole est un apprentissage de tous les instants aïe ...
Les pensées de haine et de désespoir constituent une masse, menaçante et violente certes, mais informe car très hétéroclite. La puissance émergente d'un égrégore structuré basé sur la bienveillance et la bonne volonté est aussi bien réelle. Alors, décidons-nous : loup, chèvre ou mouton ?

Helena 19/02/2015 21:46

D'accord avec vous Jean Claude et Werdna. Pour ma part, je préfère être chèvre, car son lait permet de faire du bon fromage, lol... Il y a un instrument de bienveillance massive qui s'appelle... Le chapelet ! France avait trouvé la solution ! Le tout est de savoir s'en servir efficacement...

Jean-Claude 19/02/2015 11:20

Bonjour à tous,
Tous les actes, pensées, sentiments négatifs voir monstrueux forment-ils pas un égrégore qui grandit de façon terrifiante ? Afin de "contrer" celui-ci peut être pourrions nous former nous aussi un égrégore plus grand, plus fort en travaillant sur nous même afin d'avoir des actes, des pensées, des sentiments ..... de Bienveillance, de Bonté et d'Amour

Werdna 19/02/2015 00:00

Dans sa forme, ce conte ressemble assez aux dix fléaux qui persuadèrent Pharaon de laisser les Hébreux sortir d’Egypte pour aller vers la Terre promise. Nous pouvons choisir d'ignorer les médias dominants mais les lanceurs d'alerte et les pionniers ont aussi leur place et ils travaillent à informer de façon à contrebalancer les idées dominantes en apportant leur part de vérité.
Le monde des médias ne parle pas de liberté et de fraternité, c'est un monde de peur.
Les opinions évoluent rapidement et les formes pensées se déploient de tous côtés. Faisons en sorte de parvenir à cette "masse critique" qui fait basculer les choses. Une autre conscience collective est possible...

Helena 19/02/2015 09:51

D'accord avec toi Werdna. Cependant, par "silence" il faut entendre silence intérieur. L'année 2015 est une année très particulière où nous pouvons opérer une bascule à tout moment, dans le bon comme dans le mauvais. Chaque année se terminant en 15 a toujours été significative d'un grand changement de société. Dans le tarot, la lame 15, c'est le Diable qui va tout faire pour diviser. Mais le Diable, c'est aussi le gardien de la porte du Ciel.
Et pour les asiatiques, cette année est l'année de la chèvre ou du mouton ! Ne soyons pas comme des moutons et pour paraphraser les Dupontd : "Mieux vaut être pondu que tondu !"Je dirai même plus...

Bonnezeaux 18/02/2015 22:47

Rudolf Steiner doit être bien triste ce soir, mais continuons à relier le local avec le globale en silence
Merci Helena

Helena 18/02/2015 23:21

Cela me rappelle ce que disaient les juifs après la guerre 39-45 : " les optimistes sont morts, les pessimistes sont toujours vivants". Les optimistes sont les juifs qui faisaient confiance à Hitler et sont restés en Allemagne, les pessimistes ce sont les juifs qui ont émigré aux USA dès 1933.

Bonnezeaux 18/02/2015 22:33

Les optimistes et les pessimistes ont un grand défaut qui leur est commun; ils ont peur de la vérité.

france 18/02/2015 10:04

pour ne plus être manipulé par les merdias je vous propose une solution. Depuis des années nous faisons du "jeune" d'information. Nous ne nous en portons pas plus mal pour cela. C'est une recette simple, pour garder sa capacité d'analyse et pouvoir choisir de dire "non", stop.

Helena 18/02/2015 21:37

Merci à tous et toutes de vos commentaires, ils sont très éclairants. Savez vous que le 7 janvier, jour des attentats à Paris, une comète est passée tout près de la terre ? Son nom ? Lovejoy ! Joie d'amour ! Ça ne s'invente pas !

Heureuse pour vous, Pierre et Laetitia, que des portes s'ouvrent. Vous allez pouvoir avancer en toute quiétude.
Kathleen, ton commentaire me rappelle l'histoire d'Hetty Hellisum, jeune juive déportée en camp de la mort et qui avait trouvée dans ce lieu d'extermination " l'enthousiasme ". Grâce à l'amour du Divin.
France, oui quelle bonne idée de ne plus regarder les merdias ! Et de contempler les abeilles et les fleurs... Vive le Gers "le bonheur est dans le pré ", c'est sûr !

france 18/02/2015 09:47

Un peu d'espoir. A la maison des grand-parents, une ruche s'est installée cet automne dans une chambre. Nous attendons le mois de mars pour faire venir une personne qui possède déjà des ruches.
Chez nous tous les printemps une ruche d'abeilles s'installe dans l'arbre près du portail. On laisse faire...

Les agriculteurs Gersois ont été parmi les premiers à semer des tournesols pour la pollenisation et des jachères fleuries pas que pour faire joli....mais bien sûr ce n'est pas aussi spectaculaire que ce que nous propose les merdias.

Helena 17/02/2015 21:36

Merci à tous pour vos commentaires. Ce qui me dérange c'est "temps difficiles ". Je veux bien croire que nous allons vers un monde meilleur, plus sacralisé et moins avide. Mais c'est le passage vers ce monde qui m'interroge : aurons nous suffisamment de force pour le traverser ?

Kathleen 18/02/2015 08:49

En lisant les commentaires, me vient à l'esprit les témoignages des personnes rescapées de la Shoah. Elles ont toujours gardé une foi en elles malgré l'horreur dans laquelle ces personnes étaient. Ta photo en est le témoignage. Gardons malgré tout la foi en nous que l'Humanité peut s'en sortir Lumière

pierre et Laetitia 17/02/2015 22:49

Nous nous servons toujours du passé, Laurent les groupes d'initiés dont tu parles ne font ni plus ni moins que continuer à perpétuer une ancienne tradition d'enseignement; "la leçon de l’Égyptien" décrite par un certain franz Bardon, ça doit te parler certainement,
Héléna force est de constater que ces temps sont difficiles car les choses finissent par déraper et ce en plein jour et en Public, ce que l'on observait pas jusqu’à présent dans nos contrées industrialisées.
Nous avons quitté l'ère du poisson, ère matérialiste par excellence pour passer depuis une vingtaine d'année dans l'ère du Verseau et n'avons pourtant jamais autant été matérialiste, c'est déconnant et criant!
L'idée même de la petite clairière inondée de lumière dans un endroit ou justement ne règne que l'ombre existe bel et bien et se transpose à tous les lieux chargés négativement...c'est bien vivre d'espérance!
Je ne peut m'empêcher de penser que la solution est en nous et que nous possédons tous une clef, comme l'homme et son pendule, encore faut il le savoir!
et c'est justement ce à quoi sert ce blog, merci de nous donner l'occasion de te lire et de pouvoir sereinement réagir.
Merci aussi de nous avoir reçu ce Lundi 05 Janvier (de mémoire)...avec ce conte sur l'Inde
Depuis les portes s'ouvrent les unes après les autres
Amitié

Helena 17/02/2015 21:50

Il faut que je vous dise pourquoi j'ai choisi cette photo pour illustrer ce conte. Je l'ai prise alors que nous étions, mon mari et moi, complètement égarés dans le quartier le plus "chaud" de Chicago. Ma fille m'avait mise en garde de ne surtout pas aller dans le sud de la ville. Malheureusement, nous ne sommes pas descendus à la bonne station de métro et il a fallu marcher longtemps dans le territoire de gangs très violents (45 morts dans le W.E ). Bref, les boules. Or, voilà que je tombe sur un "trésor " : une petite clairière remplie de fleurs bleues, loin de l'agitation de la circulation et des immeubles misérables où s'échangent à la vue de tous, les armes et la drogue. C'était un enchantement et j'ai pensé, à ce moment là, que la Lumière continuait d'éclairer même les endroits les plus sombres. Espérance...

Laurent 17/02/2015 17:38

J'ai essayé d'être un peu plus optimiste dans un monde bien malade.
N'oublions pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières, alors si chacun d'entre-nous...

Laurent 17/02/2015 17:34

N'oublions pas comme le dit le proverbe, venu certainement d'un sage : la parole est d'argent mais le silence est d'or. Oui méditons cela. Regardons, observons en silence, le ressenti sera certainement plus fort, que dans le bruit. Certains groupes initiés n'accordent pas la parole au jeune admis pour que ce dernier dans une forme d'apprentissage, redécouvre l'écoute, développe des sens oubliés.
L'important aussi c'est de se regarder et surtout s'associer soi-même dans la durée dans cette belle démarche synonyme d'épanouissement.

pierre et laetitia 17/02/2015 15:49

Bonjour Helena,
Merci pour ce conte
Mais soit rassuré, il n'est jamais trop tard pour agir...et ne rien faire d'autre que de montrer l'exemple.
Dans un monde de fou, on a besoin des sages, alors soyez sages et toujours nous serons à vos côtés!
ça doit te parler!
Un seul mot suffit: adaptation
Les changements s'opèrent, Cet être unique débordant d'amour n'est pas oublié de tous, les hommes pour la plupart s'en sont détournés bercés par le matérialisme qui les enferment, les priorités ont changées mais nul doute que les temps difficiles qui arrivent rouvriront les yeux à beaucoup pour qu'enfin ils ne se referment plus jamais.
Quel dommage que le véritable discours et la vie de "l'homme" ai été enfermé a grands secrets derrière des miroirs politicaux religieux car effectivement les choses seraient fort différentes aujourd'hui.
Il nous importe à nous tous de le faire savoir juste en servant d'exemple et les gens s'éveilleront...au sacré!

Kemosabe 17/02/2015 15:32

Oui Helena, je suis d'accord avec toi. Il est trop tard. Et avant que les merdias arrêtent de nous manipuler et de nous soûler, il risque de se passer beaucoup trop de temps. "Omnes vulnerant ultima necat."

Helena 17/02/2015 15:25

Oui merci Kathleen, je l'ai reçu en 2003. Il est toujours d'actualité, malheureusement. On pourrait même dire que la situation est encore pire aujourd'hui. Dieu que les hommes sont stupides ! C'est comme si on s'acharnait à vouloir réparer un véhicule complètement pourri, alors qu'une météorite s'apprête à nous tomber sur la tête. Et, évidemment, on est tellement occupés à vouloir réparer l'irréparable qu'on ne voit pas arriver une menace bien plus grande. Trop tard ?

Kathleen 17/02/2015 15:05

En lisant ce conte je n'ai pas pu m'empêcher à tout ce que nous vivons en moment... et au silence qui cache la Vérité profonde. Que ce conte était prémonitoire quand il est arrivé. Merci à toi de le publier

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents