Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


LES PORTES DU TEMPS (PART. I)

Publié par Helena Myrafiori sur 21 Décembre 2016, 14:24pm

Je remets en avant cet article, que j'avais posté en 2014, pour les nouveaux lecteurs. Joyeuses fêtes à tous !

 

LE MONUMENT DE THEIMER

(Mon article a été publié en 2009 dans la revue "TOP SECRET")

Ce monument, pour le moins énigmatique, est d'une grande beauté. Mais d'une beauté inaccessible puisqu'elle se situe... le long d'une autoroute et à moins d'être suicidaire, il n'est guère possible de s'en approcher.

A cet endroit, les voitures roulent au maximum de la vitesse autorisée et rien n'est prévu pour s'arrêter et admirer l'ouvrage d'autant que l'aire la plus proche est située à deux kilomètres. Pourtant, ici, tout est remarquable : quatre murs de pierre (deux de chaque côté de l'autoroute) construits à l'identique de l'entrée du Temple de Louksor en Egypte et décorés d'animaux en marbre blanc : un cheval, des poissons, un cerf et j'en passe... Mais le plus surprenant ce sont quatre énormes tortues de bronze surmontées d'obélisques sculptés au pied de chaque muraille.

Impossible de passer sans voir, vu la grandeur du site mais ce qui est vraiment intrigant c'est la pauvreté de la mise en valeur. A peine un vague panneau, aucune explication sur l'auteur, son but et plus surprenant, aucun moyen de voir l'édifice de près. Quand on connaît l'ego de certains artistes ou les délires mégalomaniaques de certains de nos élus, il y a de quoi surprendre.

L'œuvre s'appelle "Les Portes de la vallée du Lay". Par homophonie, le nom du lieu fait immanquablement penser aux "leys" c'est-à-dire aux lignes du réseau tellurique qu'utilisaient autrefois les sourciers, mais aussi à la voie lactée. En cette vallée s'assemblent deux cours d'eau qui se rejoignent en amont. Le premier prend sa source à Saint Pierre du Chemin et l'autre à Saint Michel Mont Mercure. Ce village est le seul en France à associer dans son nom un culte chrétien et un culte païen. Autrefois, on y adorait le dieu gaulois Lug. La région était souvent attaquée par les Vikings et c'est pour cette raison qu'on y trouve encore des souterrains creusés par les habitants pour se protéger des envahisseurs.

LES ORIGINES DU LIEU

L'œuvre se situe près de la ville de Sainte Hermine. A l'origine, l'église du bourg était dédiée à Sancti Hermetis, ce qui est loin d'être commun. Il y avait une baronnie très importante et un des seigneurs était descendant de Hugues X de Lusignan (Eustache de Lusignan). La deuxième branche de cette noble famille a tout de même donné un roi de Jérusalem : Guy de Lusignan. D'après certaines traditions ésotériques, c'est parmi les descendants de la famille Lusignan que devrait naître le futur Grand Monarque...

Mais ce n'est pas tout : Sainte Hermine n'est-elle pas la fille de Dagobert II, dernier roi mérovingien ? Celle-ci aurait -d'après la légende- sauvé son jeune frère Sigebert IV et ensuite l'aurait caché en toute sécurité dans la région de Rennes-le-Château. Il faut aussi noter, qu'à Niort, ville toute proche, il existe une importante nécropole mérovingienne. L'endroit est donc loin d'être anodin.

Par ailleurs, quand on veut aller de Nantes à Rennes-le-Château par l'autoroute, on ne peut guère éviter la vallée du Lay et sa monumentale construction. Intéressons-nous maintenant à l'auteur : pour connaître son nom, il faut avoir de bons yeux car c'est à peine si l'on remarque le petit panneau, installé dans le sens Niort-Nantes, à hauteur des herbes folles le long de l'autoroute. "Sculpteur THEIMER". C'est on ne peut plus bref. Etonnant pour un artiste célèbre dans le monde entier et qui serait en droit de demander un peu plus de considération pour son œuvre...

Qu'on en juge seulement par sa création à Bordeaux, place de la Victoire, quartier Saint Michel (tiens, tiens, encore lui...) près de la gare Saint Jean (?) et de la Cathédrale Saint-André et à l'extrémité de la rue Sainte Catherine. On peut dire que l'endroit a été finement choisi pour y édifier un obélisque d'inspiration égyptienne et deux tortues de bronze que "les enfants ont spontanément adoptées comme compagnons de jeu" (sic). Quand aux adultes "ils passent leur temps, le doigt pointé vers le haut, à scruter les détails de l'obélisque". C'est un des lieux les plus fréquentés de la ville où se déroulent spectacles et concerts.

Alors, dans le cas qui nous intéresse, pourquoi une œuvre aussi élaborée le long d'une autoroute ? A suivre...

PORTES DE LA VALLEE DU LAY PORTES DE LA VALLEE DU LAY
PORTES DE LA VALLEE DU LAY PORTES DE LA VALLEE DU LAY PORTES DE LA VALLEE DU LAY
PORTES DE LA VALLEE DU LAY PORTES DE LA VALLEE DU LAY
PORTES DE LA VALLEE DU LAY PORTES DE LA VALLEE DU LAY PORTES DE LA VALLEE DU LAY

PORTES DE LA VALLEE DU LAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Viviane 23/01/2017 21:51

Bonjour Hélène,
Je viens de "découvrir" ton site par l'intermédiaire d'une amie du Midi. elle ne savait point que je te connaissais depuis quelques années déjà. Puisque c'était chez Monette la première fois, avec le groupe de Joëlle, puis "nos rencontres, en compagnie de Jeanine et aussi que tu nous avais emmenés visiter ce site, ô combien bourré de symboles.
Merci à toi de nous faire partager tes découvertes.
Je vais "entrer" et me régaler avec tes différentes "trouvailles".
Je t'embrasse et peut-être aurons nous à nouveau l'occasion de nous revoir.
Viviane - 44

Isabelle 15/07/2014 10:42

Tu parlais des portes qui font référence au temple de luxor en Egypte.
Celà me rappelle "le temple de l'homme"dont Schwaller de Lubitch a fait une étude remarquable. Voir son livre en deux tomes dont un contient des illustrations, dessins et photos.

Helena 15/07/2014 11:55

Bonjour Isabelle, merci pour ta fine analyse qui se rapproche de la Vérité. Mais pour qui cette connaissance si personne n'y a accès ? Pour la suite, il va falloir attendre un peu car je pars seule en rando pendant quelques jours. A suivre...

Isabelle 15/07/2014 10:36

Bonjour Helena. A regarder les photos de plus près, j'ai comme l'impression que l'artiste fait référence à La Connaissance: Que fait cet homme "acrobate" les pieds en l'air posés sur une tête humaine et la tête en bas soulevant délicatement un coussin, il me semble?Découvre t-il que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut? Il y a ces personnages (Adam et Eve?) qui sont autour d'un arbre, l'arbre de la connaissance? Sur une autre photo une femme donne à boire à un homme, le vin divin? Et puis cette étrange mélange du monde marin (coquillages-spirales, poissons et du monde je dirai terrestre avec les animaux à 4 pattes, sanglier(la terre), le cerf (Christ), la tortue (le temps?)le taureau et l'ange...tiens,tiens des évangélistes?
Et puis cet anneau soutenu par deux coquillages- spirales qui soutiennent une pomme de pin-pinéale qui est juste au dessus d'un autre anneau semblable avec une tête d'homme, nous parlent-ils encore de connaissance? La tête est-elle recouverte d'une carapace de tortue? D'ailleurs si on considère l'ensemble on dirait qu'il est à mettre en parallèle avec les tortues portant les obélisques.
Et l'homme qui porte ou peut-être se transforme en ange ou plutôt l'inverse l'ange qui se transforme en homme dont les jambes sont croisées (preuve de mutation?), ses pieds sont encore des pieds d'animal, peut-être des serres d'aigle.Au fur et à mesure que j'écris, l'histoire de l'humanité, la matérialisation de l'esprit me semble très présents dans cette oeuvre monumentale.
Voilà mes investigations à chaud mais ... la suite Helena, tu aimes bien nous faire mariner! Bises.

Helena 15/07/2014 09:45

Bonjour Karim, Oui je suis assez fière de l'avoir découvert, alors que tout le monde peut le voir mais personne ne peut y aller ! Etrange, non ?

karim 14/07/2014 23:58

Bonsoir

Je ne connaissais pas du tout ce monument très mystérieux. Merci pour cette découverte. J'ai hâte également d'en savoir plus !

Isabelle 14/07/2014 20:33

Bonjour Helena. Je me souviens lorsque tu avais fait référence à cet " édifice-sculpture"en 2009.
Quelque temps après j'ai emprunté l'autoroute dont tu parles et j'ai pu voir ou plutôt apercevoir cet ensemble...et çà m'a laissé une drôle d'impression car aucun accès possible en tout cas de l'autoroute.
Comme tes photos le prouvent, tu y a accédé par un autre chemin. Les sculptures et "bas-reliefs" sont symboliques et j'ai hâte aussi de te lire pour en savoir plus!

Helena 14/07/2014 20:57

Effectivement, ce n'est pas simple d'y accéder ! Il faut passer par dessous l'autoroute, puis grimper le long d'un escarpement assez dangereux mais le résultat en vaut la peine, surtout pour les sensations qui s'en dégagent : une étrange atmosphère de plénitude, alors que l'on se trouve tout près de l'autoroute, et du bruit incessant des voitures qui passent à toute allure. Les nuits de Pleine Lune, c'est encore mieux...

Kemosabe 14/07/2014 19:05

J'ai hâte de lire la suite... Possible de visiter ? Je m'inscris d'office !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents