Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


NOTRE DESTIN

Publié par Helena Myrafiori sur 14 Juin 2022, 20:58pm

D'un pas vif, une femme se pressait afin d'arriver chez elle avant l'heure de midi. Or voilà, que dans un tournant de la route, elle tomba sur un spectacle bien désolant : un carrosse venait de glisser dans un fossé et les passagers avaient beau s'escrimer à le sortir de l'ornière, leurs efforts demeuraient vains. Il faut dire qu'habillés comme des princes, ils étaient empêtrés dans leurs costumes coûteux et avaient bien du mal à se mouvoir. Quant à leurs malheureuses compagnes, elles gémissaient à fendre l'âme car la chaleur était accablante et leur soif, ardente.

La jeune femme tenta bien de les aider mais peine perdue. Alors que son courage s'amenuisait, elle aperçut au loin des paysans travaillant dans un champ. Toutes affaires cessantes, elle décida de quémander leur aide.

Ils étaient si absorbés par leur ouvrage qu'ils ne la virent même pas arriver. Quand elle s'adressa à eux, ils lui lancèrent un regard contrarié. Sollicitant leur bienveillance, elle les pria de l'accompagner afin qu'ils puissent unir leurs forces avec celles des infortunés passagers. Mais les paysans ne l'entendirent point de cette oreille et refusèrent tout net : " Les secourir ? Vous n'y pensez pas belle dame ! Vos nobliaux n'ont point eu d'égards pour nous quand nos ventres criaient famine et que nos enfants perdaient la vie ! Égoïstes, vindicatifs, capricieux, ils n'ont d'intérêt que pour leur propre sort, alors qu'ils se débrouillent !"

Ce disant, ils se remirent derechef à leur ouvrage. Dépitée, la jeune femme retourna sur ses pas. C'est alors qu'elle aperçut deux magnifiques chevaux à l'ombre d'un bosquet. S'étonnant de cette situation incongrue, elle interpella les hommes trempés de sueur qui s'échinaient toujours à régler leur problème, mais sans grand succès :    

"Que font là ces deux montures ? Ne peuvent-elles pas vous aider à régler votre mésaventure ? N'étaient-elles pas attelées à votre véhicule ?"

Avec étonnement, les passagers du carrosse regardèrent la jeune femme et s'exclamèrent en chœur : " Nous les avons protégées du soleil ardent en les installant à couvert sous un un arbre et nous les avons oubliées comme nous avons oublié leur aide si précieuse ! "

Aussitôt, on détacha les deux chevaux et on les mit derechef à contribution. Avec grande aisance, ils sortirent l'attelage du fossé où il était enlisé. Assurément, cette jeune personne devait être l'envoyée du Ciel pour dénouer si facilement cette affaire !

On voulut la remercier mais elle avait déjà disparu au détour du chemin. Chacun doit être maître de son  destin et il est plus sage de ne jamais attendre de récompense sous peine de sombrer à nouveau....

 

COMMENTAIRE

Ce qui est décrit dans ce conte c'est le destin de l'humanité qui va se fracturer en deux : on pourrait dire comme Jean de la Fontaine, les rats des champs d'un côté et les rats des villes de l'autre... Peu importe sur quel versant on se tient, l'essentiel est d'être guidé par le "cheval", la "cabale" hermétique, la Connaissance cachée "si précieuse" ou plutôt si près des cieux...  Si l'humanité oublie la science secrète et sacrée mise "à couvert" dans l'ombre, elle ne connaîtra jamais le plein midi et disparaîtra à tout jamais... Dès lors, mieux vaut rester sur la voie du juste milieu et faire confiance à son Guide intérieur...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Merci pour vos commentaires. Nous espérons tous un monde meilleur et pourtant nous n'y arrivons pas ! Est ce parce que nous avons perdu le chemin de la Connaissance et des traditions que les anciens se transmettaient avec respect ? Les Guides ont dit : " méfiez vous des humains...." Ça laisse présager des jours obscurs ... Bon courage à tous et toutes !
Répondre
F
Alors là, la Destinée de l'humanité est toute tracée HELAS..<br /> Merci Hélène de nous ouvrir encore les yeux !
Répondre
A
Merci Hélène pour ce conte lumineux.
Répondre
P
Bonjour Hélène, merci pour ce conte qui recèle pleins de messages. Ce qui est écrit pour l'humanité le saura, tel est la volonté de l'univers pour un autre monde, en espérant qu'il soit plus juste, et plus dans le respect et l'harmonie de la nature, et de la vie. En attendant cela un chaos va s'installer quelque temps, à chacun de s'adapter et à poursuivre sa route avec la plus grande prudence et justesse possible. <br /> Gratitude. Porte toi bien. Bises. David
Répondre
A
Entre trop de richesses et trop de rancoeur, replacer la connaissance au centre de tout ne revient-il pas à combattre la manipulation ambiante ? Les bonnes volontés sont-elles assez fortes ou impuissantes à aider l'humanité ? Et dans ce cas, elles se résignent à cheminer plutôt de manière individuelle que fraternelle... Merci Hélène
Répondre
D
Bonjour Hélèna, merci pour ce conte oh combien déjà d'actualité, restons dans notre coeur. Prends bien soin de toi et de tes proches Bisous
D
Bonjour Hélèna, merci pour ce conte au combien déjà réel, restons dans notre coeur. Prends bien soin de toi et de tes proches Bisous

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents