Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


CONTE POUR UN MONDE NOUVEAU

Publié par Helena Myrafiori sur 31 Décembre 2020, 01:21am

Devant les vastes plaines qui s'étendaient à perte du vue, l'homme éprouva une infinie tristesse : où était passé le monde qu'il chérissait ? Autrefois, la nature regorgeait d'une vie intense et tout resplendissait de la pierre du chemin jusqu'à l'arbre majestueux qui atteignait le ciel ! Une vie d'insouciance et de dur labeur partagée entre les fruits du verger et les moissons des champs ! Mais aujourd'hui, le feu dévorait tout sur son passage et il ne restait plus que quelques pousses chétives brûlées par un soleil torride. La poussière, soulevée par un vent ardent, empêchait l'homme de respirer convenablement. Courbé, éreinté, il s'avançait à petits pas mais sa détermination était sans faille. 

Parti tôt le matin, il arpentait depuis les sentiers et les chemins de sa contrée et ce qu'il voyait alourdissait son cœur. Il avait emporté avec lui un petit baluchon et, de temps en temps, il s'arrêtait pour manger un morceau de pain ou prendre un peu de repos. Mais les arbres ne dispensaient plus leur ombre bienfaisante et le chant des oiseaux ne nourrissait plus les rêves des hommes. Alors, le voyageur fermait les yeux et se laissait emporter par son imagination. Il revivait cette époque si douce où les forêts regorgeaient de vies joyeuses et de mystères enivrants.  Quand il revenait à lui, le désespoir le gagnait devant le spectacle des terres désolées, craquelées, car aucune pluie ne les abreuvait. Se relevant, l'homme eut l'impression que son baluchon était devenu plus lourd. Était-ce dû à la fatigue ou au chagrin ?

Il poursuivit sa route, cherchant vainement une parcelle de beauté mais elle était devenue insaisissable. Pourtant, courageusement, il continua d'avancer, sans vraiment savoir où il allait. A la nuit tombée, quand le ciel se remplissait d'étoiles, l'homme, subjugué, s'abreuvait jusqu'à plus soif de cette vision d'éternité. Et s'endormait, apaisé. Enfin l'univers tout entier l'accompagnait ! Dès l'aube, il se remettait en marche, espérant trouver une eau bien fraîche qui l'aurait désaltéré. Mais le lit des rivières était asséché et ne lui offrait aucune consolation. Fermant les yeux, il se remémorait le temps merveilleux où, poussant des cris de joie, les enfants se bousculaient le long des berges pour être les premiers à se baigner. Comme cette époque paraissait lointaine ! Était-ce sa soudaine nostalgie qui alourdissait son baluchon ? Son voyage alors lui parut vide de sens.

Parfois, il se prenait à respirer à pleins poumons, espérant déceler un parfum de rose ou de jasmin qui lui rappellerait des printemps enchanteurs. Mais ses narines ne se remplissaient que de cendres à l'odeur de mort. Ah ! Combien le fardeau sur son dos devenait alors de plus en plus pesant !

Pourtant, un jour, au détour d'un chemin, il entendit des cris perçants et demeura interdit. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait croisé âme qui vive qu'il pensait être seul au monde ! Près d'un puits une femme pleurait à chaudes larmes. Apercevant l'inconnu qui se dirigeait vers elle, elle l'apostropha :

"Qui sauvera mes enfants alors que les puits sont à sec et les greniers remplis de rats ? Comment allons nous survivre dans ce monde d'effroi et de solitude ? Je me sens si lasse... Aurais tu une solution, toi le passant  ?"

L'homme ne pipa mot. Les bras ballants, il ne put que constater son impuissance, puis finit tout de même par dire :

"Je ne sais... "

Mais, soudainement, il prit conscience de la lourdeur étrange de son baluchon. Rapidement, il en défit les nœuds. S'échappèrent alors tous les rêves qu'il avait formulés, les chants d'oiseaux qui l'avaient bercé, le parfum des fleurs qui avait rempli son cœur d'espérance, les rires joyeux des enfants innocents qui réjouissaient l'âme des badauds, les nuits étoilées qui élevaient l'homme jusqu'aux cieux.

"Regarde !" dit-il à la femme éperdue de reconnaissance, "la beauté nous sauvera !" 

Et c'est ce qu'il advint, car nul n'oublie jamais d'où il vient.     

 

COMMENTAIRE

Je me suis "inspirée" du conte que j'ai donné en direct lors de la conférence du mois d'octobre 2019 au GNOMA à Paris. Bien évidemment, vous avez compris qu'il y a un sens caché et la phrase la plus importante du message est "Je ne sais..." Il en découle toute la solution finale... Mais je vous laisse deviner... Tout de même, deux indices : que représente le baluchon ? Le puits ?   

Pour vous allécher en attendant mon ouvrage, quelques indiscrétions :

Vous saurez pourquoi il vaut mieux manger du pain que croiser un serpent, vous saurez enfin pourquoi la conception ne peut être qu'immaculée et où se trouve exactement la Lumière et pourquoi il est si important de s'aimer, vous apprendrez en deux lettres et trois mouvements la différence fondamentale entre les trois religions du Livre, vous apprendrez mathématiquement ce qu'est la Pierre Philosophale, vous saurez enfin qui est vraiment Marie Madeleine etc, etc... Un peu de patience !!! 

 

GIVERNY, jardins de Monet (Photo de l'auteure)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Géraline 16/01/2021 19:34

Merci _/I\_

Catherine 04/01/2021 12:43

Bonne Année à vous aussi et merci pour ces merveilleux contes.

Victoria 02/01/2021 20:20

@ Héléna
pour "vitrification" je traduirais par se blinder se rendre imperméable
Merci de votre réponse

Helena 04/01/2021 23:44

Le parlement iranien a demandé à son gouvernement de détruire Israël... Vitrification...

Helena 02/01/2021 20:23

J'entends aussi une situation bloquée, qui ne trouve pas de solution....

Wanda 02/01/2021 14:19

merci pour ce beau conte qui a fait surgir des larmes à la lecture de "je ne sais...."..............je ne sais pourquoi, ou je le sais , le pressens.......reste à ouvrir mon baluchon ..........Gratitude

Victoria 02/01/2021 20:35

serait-ce aux USA , pourtant il faudra bien que cela se termine c'est important pour nous tous que la lumière gagne sur l'ombre c est toute la planète qui attend cette délivrance de l'état profond

Victoria 02/01/2021 11:30

Merci infiniment pour ce conte mais est-ce vraiment un conte ou la réalité qui devrait apparaitre si le monde continue sur cette voie
Jean jacques Crevecoeur disait dans ses voeux hier : je vous souhaite : courage, force ,endurance, lucidité ,solidarité (amour et bienveillance ) . Car oui cette année qui s'en vient nous demandera toutes ces qualités pour tenir bon jusqu'à ce que le nouveau monde promis se mette en place . Dieu nous protège

Helena 02/01/2021 20:01

Oui du courage et de la détermination, il va nous en falloir ! En effet, les Guides, en parlant de 2021, disent : "vitrification".... Quel sens donner à ce mot ?

Martine 01/01/2021 12:12

Je vous remercie et vous souhaite également une très belle année 2021 .????

Helena 31/12/2020 19:43

Bonsoir à tous et toutes ! Je vous souhaite une belle année 2021 ! Malgré les turbulences que nous allons traverser, nous passerons cette épreuve et elle nous rendra plus forts et plus résilients ! Gardons espoir et merci d'avoir lu avec constance tous les contes que je publie ! A l'année prochaine pour partager ensemble de nouveaux rêves !

Laurent Taraud 31/12/2020 11:59

Merci Hélè
ne pour ce conte, membre du Gnoma, fidèle au congrès annuel, pour la première fois en 2019, je n'avais pas pu aller à Paris, aussi pour te rencontrer et apprécier ce compte, un peu plus d'un an après, cadeau je viens de le découvrir et je t'en remercie, espoir, espérance, action positive doivent nous habiter. Jai hâte de lire ton ouvrage. Bises Laurent

Yvette Duroy 31/12/2020 11:43

Merci Hélène pour ce beau conte rempli d'espérance et annonciateur de joie ..
"je ne sais" ... se laisser porter...traverser les épreuves sans s'apppesantir dessus...ne pas résister...
J' attends ton livre avec impatience!
Je t'embrasse
Yvette

philippe V 31/12/2020 10:55

Merci pour ce message d'espérance. Merci d'exister et de nous faire partager ces contes inspirants. Avançons avec la certitude que tout ce que nous vivons à un sens et que nous allons vers la Lumière, la Paix, la Joie et l'Amour.

Annick 31/12/2020 10:12

Merci Hélène
Lumière paix ESPOIR Amitié

katy wallon 31/12/2020 10:02

MERCI MERCI MERCI

katy wallon 31/12/2020 10:01

De belles pensées pour vous Hélène,,, cultivons notre jardin de nos plus belles pensées, bénissons tout ce qui est, entrons le coeur ouvert dans la prière, la gratitude, le miracle est chaque seconde, honorons le vivant,,, ouvrons les yeux avec notre coeur empli de joie. Je vous fais un serre fort ❤

Fatima 31/12/2020 09:52

Merci beaucoup, j'ai hâte de lire la suite!

Martine 31/12/2020 09:45

Bonjour Helena, je suis impatiente de connaitre votre ouvrage. Chaque consultation avec vous m a aidée et motivée sur mon chemin.je vous en remercie. J aime lire vos contes ,toujours plein de sens .merci

marie-christine gauthier 31/12/2020 09:15

Un immense bonheur toujours à vous lire Héléna même s'il est décrit du très sombre car chacun de vos textes baigne dans une atmosphère d'amour et pour ma part j'y entends à chaque fois une brise d'espérance !!! Je pense souvent à vous en espérant votre santé s'améliorant au fil du temps .

france 31/12/2020 08:57

Pour le moment, je ne vois que le monde de Mad Max qui arrive à grands pasJe suis très très pessimiste, Je ne suis pas sûre que Arthur et Ange veront le monde dont tu parles à moins qu'il soit intérieur... Même Elon Musk ne "trouve pas la voie " avec tous ses milliards...Je t'embrasse et t'espère en meilleure forme. Il est vrai que toutes consultations sont parfois épuisantes...

Guillet-Boniou 31/12/2020 08:38

Ma chère amie, j'ai hâte de découvrir ton ouvrage ! J'adore ton écriture...et tous les messages qu'elle véhicule... Très belle dernière journée ????. À tout bientôt...

ADRIEN LAMY 31/12/2020 04:42

Merci pour ces belles histoires, hâte de lire la suite.

Albert 31/12/2020 01:32

Merci, c'est si beau que mon cœur en est chaviré. Bonne année à tous et toutes et j'ai hâte de lire votre ouvrage ! Merci pour tout !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents