Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


L'ÉCUME DU LINGE

Publié par Helena Myrafiori sur 9 Décembre 2017, 19:55pm

Assise sur un banc, une femme était absorbée par la vision du linge qui séchait sur un fil et battait dans le vent. Quelle impression étrange de savoir que la tâche était accomplie et qu'il suffisait, désormais, d'admirer la beauté de l'instant !

Ce n'étaient juste que quelques draps qui dansaient au rythme d'une légère brise, mais pour la femme c'était une symphonie, un pur instant de poésie.

Si, ce jour là, elle n'avait pas étendu sa lessive, aurait-elle pris conscience de la présence du Souffle ? 

Le subtil s'était matérialisé, donnant une forme palpable à l'insaisissable. Ainsi, sa vision s'étendait jusqu'au ravissement, l'emportant vers une possible communion avec l'Univers tout entier.

Désormais, elle pouvait se poser, vivre et contempler. Malgré les blâmes et les critiques de ceux qui lui reprochaient son attitude, elle se contentait de sourire et demeurait silencieuse. Car, pour elle, tout la ramenait à l'Unité ! 

De toute son âme, elle prenait conscience du monde qui l'environnait : un brin d'herbe qui s'agitait sous le vent, une fleur à peine éclose, un nuage qui s'étirait dans le ciel, tout l'imprégnait et la remplissait de joie. Était-ce cela l'Eveil ? Cette capacité à se fondre dans la totalité ?

La voilà devenue épouse, reine, et l'Univers était son compagnon, son guide. A son contact, elle pouvait, à loisir, devenir le drap sur le fil, la rose épanouie ou l'oiseau céleste. Quel bonheur de sentir dans son corps l'onde puissante de la Vraie Vie ! Celle qui reconnecte au Ciel et à la Terre et avait permis à la femme de connaître la plénitude du moment présent. 

 

COMMENTAIRE 

Ce conte a été donné à une professeure des écoles qui souffrait de son travail absorbant et épuisant. Faut-il changer de travail ou trouver l'attitude juste ? Accueillir le moment présent qui élève l'âme et rend possible l'Unité. Comment faire ? Silence, immobilité et contemplation. A pas feutrés, dès lors, nous pouvons renouer avec notre part mystique. Où demeure l'éternité...

NÉPAL  (Photo Cathy Martin)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Merci infiniment Helena... La Poésie est véritablement partout, en nous, tout autour de nous... Mon âme de poétesse voyage bien au-delà de nos rivages. Il est si doux et si précieux de voyager ainsi... même si humainement, il est difficile de partager cette douce Harmonie... Que la Beauté de mon pays d'Ailleurs puisse refléter ici, ce qu'il y a de meilleur...
Répondre
D
Merci Hélène pour ce conte merveilleux plein d'enseignement : faire et laisser faire dans l'émerveillement...bisous
Répondre
F
Un conte qui me parle, juste s'arrêter un moment et pouvoir contempler les petites choses qui nous entourent ...que nous ignorons souvent et pourtant elles sont à notre portée...C'est tellement évident.
" Avez vous trouvé la Voie ? " ...
Répondre
T
d'après le "conte" désolé pour la faute
Répondre
T
Bonsoir Helena, d'après le compte la femme devrait changer de travail et exploiter plutôt une passion artistique.....
Répondre
V
Merci Hélène pour ton magnifique comte - en vrai régal, encore une fois.
Merci à toi et je t'embrasse.
Viviane
Répondre
C
bien sûr c'est simple mais prenons nous le temps....
bon dimanche
Répondre
J
Tout simplement ...même si ne c'est pas toujours si simple ....
Merci Hélèna ; belle journée
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents