Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


LE CHEF D'OEUVRE

Publié par Helena Myrafiori sur 30 Avril 2016, 16:06pm

LE CHEF D'OEUVRE

Un jour , un jeune peintre, dans la verdeur de son âge, décida de créer un chef d'oeuvre. Cependant, il en était conscient, sa technique laissait à désirer. Il oscillait entre ce qu'il avait appris et ce que son cœur lui enseignait.

Ne pouvant, seul, trouver la solution, il décida d'aller voir son maître pour un conseil avisé ou un éclairage souverain.

Loin de s'exprimer, le maître demanda à son élève de le suivre. Les deux compères marchèrent longtemps, sans prononcer une seule parole, et au bout de quelques heures, atteignirent le sommet d'une colline. De là, ils avaient une vue imprenable sur l'horizon qui, à l'heure du crépuscule, venait de s'enflammer.

Le maître déclara : " Que vois tu ?"

Emporté par l'ardeur de sa jeunesse l'apprenti répondit fièrement :

"Je vois l'éclat de l'or qui miroite en de légères touches. Je vois le rougeoiement du feu qui projette au loin des flammèches orangées et des lueurs écarlates. Là, un touche de vermillon veinée de pourpre et ici des myriades de petites étincelles d'un jaune lumineux. Plus loin, un lavis noir bleuté, annonciateur d'une lune opalescente".

Satisfait de sa réponse et imbu de sa science, le disciple attendit le verdict de son instructeur. Ce dernier, en hochant la tête, lui rétorqua :

" Là où tu as vu une incomparable palette de couleurs, moi je n'ai vu qu'un soleil couchant. Tu as jugé comme un technicien et non comme un artiste. Quand tu verras, simplement, avec les yeux d'un homme, alors tu connaîtras ta Voie".

COMMENTAIRE

Ce conte a été donné à un homme torturé par les méandres de son mental. Je ne peux rien dire de plus, puisque ce "travers" semble être un mal commun à beaucoup de monde. J'ai simplement envie de rajouter : "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué" ?

PISTE DE RÉFLEXION

Pourquoi le maître ne répond t-il pas à son élève ? Pourquoi la marche et la vision sont-elles si importantes ? Quel est le symbole de la colline ?

LA BAULE (Photo de l'auteure).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helena 01/05/2016 21:04

La colline est toujours associée au féminin sacrée, sans doute à cause de sa forme (sein). On peut donc dire que voir de cette hauteur c'est voir du côté droit du cerveau, du côté intuitif, passif et féminin. De fait, l'élève va devoir mettre son mental et sa raison de côté pour accéder à la Connaissance.

Jean-Claude 01/05/2016 20:51

Bonjour Hélèna,
le maître ne veut pas donner une réponse toute faite à son élève, l'effort physique de la marche et la vision sont importantes car le maître veut que son élève vive son expérience, au delà de ceci l'effort physique permet de se purifier, être dans l'action, le mouvement: la vie ... La colline est un point culminant où la vision est plus claire, plus globale, plus juste ....
Bien à toi ....

dominique 30/04/2016 17:15

la longue marche pour vider le mental ... mais il semble que ça n'aura pas suffit !
la colline pour "prendre de la hauteur" par rapport aux évènements ou en d'autres termes du discernement
et peut être que le maître ne répond pas parce qu'il n'y a pas de réponse : à chacun la sienne, à chacun de voir avec ses propres yeux et non pas avec ceux des autres = se forger une opinion à soi car rien n'est juste et rien n'est faux.
Voilà ce que ces questions m'inspirent en tout premier lieu.

Kemosabe 30/04/2016 17:11

Bon anniversaire Helena ! Je t'embrasse fort !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents