Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


QUAND REFLEURIRA LE LAURIER

Publié par Helena Myrafiori sur 8 Février 2016, 20:44pm

QUAND REFLEURIRA LE LAURIER

Une jeune femme possédait de longs cheveux blonds qui faisaient sa fierté. Tous les matins, elle les coiffait soigneusement, les laissant retomber jusqu’au bas de ses reins. Ce qu’elle aimait par-dessus tout, c’était les faire briller dans la splendeur du matin. Bien sûr, sa beauté créait beaucoup de jalousies et d’envies mais elle ne s’en irritait point.

Or voilà qu’un jour, une femme entièrement vêtue de noir, vint frapper à sa porte. Son visage était avenant mais son âme était ténébreuse. Elle venait proposer à la belle un étrange marché: « Donnez-moi une mèche de vos cheveux et en échange je vous promets richesse et abondance jusqu’à la fin de vos jours ». Évidemment, l’offre était alléchante et l’innocente se laissa abuser.

Mais bientôt, loin de connaître les bienfaits annoncés, la jeune femme sentit que son cœur se glaçait et que tout son corps était pris par une funeste froidure. Sans plus attendre, elle s’alita, tentant désespérément de se réchauffer. Peine perdue, le froid s’intensifiait lui faisant connaître mille tourments. Elle commença à perdre un à un ses beaux cheveux dorés et crut sa dernière heure arrivée.

Or, voilà qu’à nouveau, on se présenta à sa porte. C’était une paysanne sans attraits et très plantureuse. Ayant eu vent du malheur qui frappait la belle, elle prétexta un remède salutaire, afin de l'approcher au plus près. Elle tenait dans sa main une branche de laurier cassante et desséchée.

« Respirez le parfum de cette plante et vous guérirez, je vous l’assure » déclara l’accorte personne.

La jeune femme qui s’étiolait au fond de sa couche, espérait un miracle et aussitôt, inspira profondément. Or, contre toute attente, voilà que la branche de laurier se mit à refleurir, la laissant, elle, toujours aussi désemparée !

Cependant, au vu de ce résultat inattendu, la jeune femme comprit, qu’une fois encore, elle s’était laissée abuser.

Mais loin de plonger dans le désespoir, elle décida de récupérer ce qu’on lui avait volé : sa mèche de cheveu et son souffle. Telle une guerrière, elle partit au combat pour réclamer son dû. Devant tant de farouche détermination, les deux mégères rendirent illico ce qu’elles avaient si vilainement subtilisé. Quant à la jeune femme, elle retrouva la beauté de sa chevelure et, en signe de victoire, couronna sa tête de deux tresses entrelacées.

COMMENTAIRE

Ce conte a été donné à une amie guérisseuse (important...) et c'est une mise en garde qui lui est faite. Effectivement, elle fréquentait deux personnes en qui elle avait entièrement confiance. Malheureusement, la suite des évènements a prouvé que cette amitié n'était pas sincère et la jeune femme a connu deux graves trahisons. Ce qui est étonnant dans ce conte, c'est que la description physique des deux "traîtresses" correspond entièrement à la réalité...

PISTE DE RÉFLEXION

Que représente la chevelure dorée de la jeune femme ? Pourquoi descend t-elle jusqu’à ses reins ? Quel changement subtil entre le début et la fin de l’histoire ? Le "laurier" ou "l'or y est" ?

FRANCE (Photo de l'auteure).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helena 10/02/2016 19:55

Un petit rappel : la Lumière a perdu une bataille le 6 février et si vous êtes attentifs, vous saurez de quoi je veux parler... Mais rien n'est perdu, réveillons-nous !

Helena 10/02/2016 19:26

Ce conte est le symbole du combat entre la Lumière et l'ombre. Les longs cheveux dorés c'est évidemment l'énergie spirituelle que la femme puise dans les mémoires ancestrales (les reins). Les deux femmes c'est l'ombre, et si elles sont deux c'est parce que les ténèbres divisent et favorisent la dualité. Quand le laurier refleurit c'est que "l'or y est", c'est-à-dire que la femme a pris conscience de ses possibilités. A partir de ce moment là, elle va pouvoir "tresser ses cheveux", canaliser son énergie et la maîtriser pour la mettre au service de son prochain.

Kathleen 10/02/2016 10:16

Ce conte pourrait s'adresser à nous tous qui sommes sur un chemin d'évolution. Merci pour ce message. Les cheveux : la puissance. Restons dans notre coeur en bonne consicence

Helena 09/02/2016 13:35

Je suis entièrement d'accord avec toi Kemosabe. Les pires ordures que j'ai rencontrées étaient toutes sur un chemin soi - disant spirituel. De vrais coucous dans le nid ! Maintenant j'évite de fréquenter ce milieu au maximum.

mjdesbois 09/02/2016 12:42

♡♡♡

Kemosabe 08/02/2016 23:52

Dans les milieux "spirituels" les trahisons sont monnaie courante, malheureusement... La lumière est souvent aveuglante et plonge dans l'illusion ceux qui croyaient être déjà parvenus au sommet. Ah ! L'ego !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents