Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


UN CADEAU INFINIMENT PRECIEUX

Publié par Helena Myrafiori sur 21 Décembre 2015, 20:39pm

UN CADEAU INFINIMENT PRECIEUX

Voulant laisser une trace après elle, une femme décida un jour de sortir de sa demeure. Elle se dirigea vers une forêt voisine, tenant dans sa main un petit couteau.

S'approchant d'un arbre, elle voulut graver sur son tronc lisse, un dessin indélébile qui traverserait les orages et survivrait au temps. Mais voilà le problème : la belle ne pouvait se résoudre à entailler le bois et faire couler la sève. Et, au final, lequel choisir ? L'arbrisseau encore fragile ? Le chêne robuste ou le bouleau majestueux ?

Elle pointa son couteau vers l'écorce, tentant vainement d'y tracer un coeur, symbole d'amour éternel. Mais un dernier scrupule retint son geste. Si grande était sa crainte d'infliger la souffrance ! Ne l'avait elle pas, elle même, connue lors de la disparition de l'être aimé ?

Alors qu'elle hésitait encore, voilà que derrière elle, elle entendit un faible pépiement. Se retournant vivement, elle aperçut, à même le sol, un oisillon tombé du nid.

Aussitôt, elle se précipita vers lui, le réchauffant de ses deux mains rassemblées. Il était à peine recouvert d'un fin duvet et tremblait de froid. Elle le ramena dans sa demeure, lui offrant les graines et l'eau, indispensables à la vie. Il se mit à grandir harmonieusement, à l'ombre de sa bienfaitrice.

Bientôt, il devint un oiseau fort et vigoureux, remplissant de ses trilles joyeuses toute la maison, que le chagrin avait enfin désertée. La femme retrouva la joie de vivre, oubliant petit à petit, sa tristesse et la solitude.

Mais le jour vint où son petit compagnon réclama sa liberté. Sans cesse, il voletait vers la fenêtre, espérant retrouver les hautes futaies où vivaient ses semblables. La mort dans l'âme, la femme ouvrit en grand la porte qui donnait sur un vaste horizon. L'oiseau s'envola à tire d'ailes et disparut dans les profondeurs de la forêt.

Mais bientôt il revint, accompagnant son retour d'un chant vif et léger, comme un matin de printemps. De son oeil noir et brillant, il encouragea sa libératrice à le suivre. Sans plus de cérémonie, la femme se laissa guider par son fidèle ami. Il volait avec assurance et la conduisit au pied d'un arbre immense. Et, là, à coups de bec délicats, il traça sur le tronc, un coeur au parfum d'immortalité.

Émue jusqu'aux larmes, la femme remercia le Ciel de lui avoir fait le cadeau de la vie qui, à nouveau, s'éveillait en elle.

COMMENTAIRE

Ce conte a été donné à une femme qui a perdu son époux, il y a cinq ans déjà. On l'a consolée en lui assurant, qu'au delà de la mort, l'amour ne s'éteint jamais.

PISTE DE REFLEXION

Que pensez-vous de la présence, encore une fois, d'un oiseau ? Est-ce pour nous convaincre qu'un "au-delà" existe et que nous ne sommes ni seuls, ni abandonnés ? (Précieux = Près des cieux...).

SUD DE LA FRANCE (Photo de l'auteure).

Compte Facebook Alicia Myran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kathleen 23/12/2015 18:50

La symbolique de l'oiseau est le lien entre le ciel et la terre, pourrait on dire que cet oiseau est le messager de l'époux disparu.. un message d'Amour. Très beau .
Love

Elodie 22/12/2015 01:03

On voit parfois les oiseaux comme des messagers qui font le lien entre les hauteurs (ce qu'il y a au-delà et que l'humain ne peut voir) et la terre ici-bas. Les oiseaux sont des êtres d'air et de terre, de mer aussi ; on en voit partout. Certains sont même capables de parcourir de grandes distances pour rejoindre une terre où ils se sentiront mieux la saison venue. Les oiseaux sont donc des voyageurs et par là-même des messagers.
Pour moi, les oiseaux nous montrent simplement qu'il existe un (ou des) au-delà que nous, humains ne pouvons voir depuis là où nous nous trouvons. Qu'il s'agisse de l'au-delà que nous prêtons à nos défunts ou bien quelque chose d'encore inconnu pour nous, les oiseaux sont des animaux qui permettent de traverser et de dépasser les horizons, les frontières et les mondes.
Je vous souhaite une belle soirée à toutes et tous ainsi, bien sûr, que de belles et douces fêtes de fin d'année.

Helena 21/12/2015 20:02

Oui des bergers et pas des moutons... Merci pour vos commentaires !

Jean-Claude 21/12/2015 18:43

L'oiseau est libre, il est léger subtil, le contraire de la matière dense immobile. L'Amour est léger, subtile et libre .......
Passer de merveilleux moments au prés des êtres qui vous sont chers et même s'ils sont loin vous pouvez nous lier à eux par la Pensée .....

Océane 21/12/2015 18:19

Merci pour tous ces contes qui sont un baume en cette fin d'année bien agitée !

france 21/12/2015 16:50

Dame Nature intervient souvent dans tes contes. Et ce n'est sûrement pas par hasard. Elle prend tellement de formes... et de place dans nos vies. Mais savons nous encore l'écouter.
Gardons comme cette femme espoir.
Je souhaite à tous " les bergers " que nous sommes un merveilleux Noël !

Helena 21/12/2015 13:37

Ce conte pour vous souhaiter de belles fêtes remplies d'espérance. Je vous embrasse et merci de votre soutien !

Gérard 21/12/2015 22:53

Les oiseaux sont les envoyés du monde céleste, soyons attentifs à leur présence dans notre environnement et aux messages qu'ils veulent nous transmettre.
Joyeux Noël à vous tous.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents