Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


LA RENAISSANCE

Publié par Helena Myrafiori sur 9 Novembre 2015, 22:39pm

LA RENAISSANCE

Chaque matin, une Reine ouvrait la porte de la cage de l'oiseau qui partageait sa vie et enchantait son coeur. En effet, ses responsabilités étaient si lourdes que le seul moment où elle trouvait un peu de bonheur et de réconfort, était dans cette aube précieuse, où l'oiseau sifflait gaiement sa liberté retrouvée.

C'était son unique instant de joie. Pourtant, la Reine ne manquait de rien : palais somptueux, habits de velours, mets délicieux et courtisans empressés. Mais ployant sous le fardeau de la nécessité, sa vie n'avait plus réellement de sens. Parfois, elle se prenait à rêver de la vie simple des paysans qu'elle apercevait, au loin, par delà les murailles de sa prison.

Or voilà, qu'un jour, arriva à son service une jeune domestique. Ses doigts de fée étaient dédiés aux cheveux de sa souveraine et, chaque matin, elle défaisait ses tresses emmêlées après une nuit de sommeil. Puis, elle lissait sa longue chevelure, jusqu'à ce qu'elle devienne brillante et douce comme de la soie.

Petit à petit, la reine oublia la lourdeur de sa tâche, appréciant la sensation de légèreté que lui procurait la jeune servante, si empressée à la servir et l'honorer. Elle abandonna, même, sa couronne, laissant sa chevelure ondoyer jusqu'au creux de ses reins.

Mais un jour, alors que la jeune fille s'était absentée, la reine prit soudainement conscience que son oiseau, depuis fort longtemps, ne chantait plus. S'approchant de la cage, elle vit, avec désespoir, que seul un petit tas de plumes y reposait.

A cette vision, son coeur se serra. Combien grand était son égoïsme, qui avait mené à la mort son malheureux compagnon ! Mais alors que des larmes amères ruisselaient sur son visage, la reine sentit une présence à ses côtés : c'était son oiseau, à la stature imposante et aux ailes largement déployées !

Comment ce miracle avait-il pu s'opérer ? De quelle nature était ce phénomène ? Malgré la défaillance de la souveraine, le fragile oiseau avait su décupler sa force et sa puissance ! L'abandon, la solitude l'avaient totalement régénéré.

Dès lors, la reine comprit qu'elle pouvait, elle aussi, transformer l'adversité en rédemption. Quand la jeune servante fut de retour, elle lui demanda : "Aidez-moi à remettre ma couronne sur ma tête. J'accepte, désormais, d'être ce que je suis."

Pour nous mener à notre propre libération, la vie nous trace parfois d'étranges sentiers. Mais seul celui qui accepte sa nature profonde, pourra ouvrir sa cage et s'envoler. . .

COMMENTAIRE

Charisme, vous avez dit charisme ? Ce conte a été donné à une femme qui, à l'instar d'une reine, en possédait beaucoup. Mais l'assumer est parfois difficile...

PISTE DE REFLEXION

Pourquoi la reine doit-elle passer par des étapes successives avant de s'accepter ? Que représente la servante ? Et pourquoi lisser la chevelure ?

VAR (Photo de l'auteure).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Claude 19/11/2015 11:12

L'espoir, dépend de chacun nous.....

Helena 17/11/2015 12:09

Garder espoir ? Je préfère ne pas répondre à cette question...

Kemosabe 17/11/2015 12:03

J'aime beaucoup ce titre "La renaissance ". C'est d'actualité... Quelle pertinence ce blog ! Je vais le suivre attentivement. Merci Helena de nous éclairer de tes lumières. Peut on garder espoir malgré tout ?

Jean-Claude 14/11/2015 10:00

Bonjour à Tous,
La servante peut représenter la Joie; les cheveux sont comme des antennes qui nous relient à l'univers, lisser la chevelure s'est comme si elle affinait ses antennes si je puis dire ainsi elle se lient d'avantage au Spirituel et ainsi son Esprit peut se manifester.

Werdna 10/11/2015 17:30

Bien souvent le fait de ne plus pouvoir s'appuyer sur une habitude ou un tiers pour supporter l'existence nous contraint malgré nous à une prise conscience qui peut nous faire grandir. Rien ne peut être figé éternellement car la Vie est énergie en mouvement.

france 10/11/2015 09:05

La Reine est comme nous tous, un être humain, donc face à son créateur, elle doit passer par les mêmes épreuves que le commun des mortels. Là, il n'y a plus de grands ou de petits, nous sommes semblables.La servante est le miroir de son âme. Se laisser peigner par quelqu'un est un signe d'intimité et de confiance. Ses cheveux sont désormais lisse et libres, comme Marie Madeleine, elle ne les cache plus, symbole charnel et pudique. C'est bien sûr l'acceptation de sa destinée.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents