Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


COMME UNE FEUILLE QUI TREMBLE DANS LE VENT

Publié par Helena Myrafiori sur 2 Octobre 2015, 05:03am

COMME UNE FEUILLE QUI TREMBLE DANS LE VENT

Adossée au tronc d'un arbre, une femme regardait avec affliction l'obscurité s'étendre sur le monde. Sombre, épaisse, elle projetait ses tentacules par delà l'horizon.

En soupirant, la femme se détourna de ce funeste spectacle et commença à gravir la montagne. Rude était son ascension mais, obstinément, elle avança. Non, elle ne fuyait pas, mais espérait, seulement, atteindre le Paradis, y pénétrer et rapporter une part d'Indicible à l'humanité.

Parfois, elle désespérait, mais pour se redonner du courage, il lui suffisait de se retourner et d'apercevoir la noirceur s'épaissir, pour, qu'aussitôt, la force de continuer l'anime à nouveau.

De temps en temps, des parcelles de beauté, d'un monde ancien et disparu, surgissaient dans la profondeur de la nuit. Alors, pour quelques instants, des étoiles illuminaient le ciel.

Bientôt, au détour du chemin, la porte du Paradis apparut dans toute sa splendeur. Mais elle était si haute, si imposante ! La femme sentit son coeur chavirer. Tout autour, des murailles infranchissables mais derrière elles, on entendait distinctement des rires joyeux et des chants cristallins.

Comment franchir la porte ? "Je me sens si faible, songea la femme. Je suis comme une feuille qui tremble dans le vent. Fragile et délicate."

Or, voilà qu'elle aperçut toute une troupe d’étranges insectes -gluants, velus, repoussants- qui pénétrait, par une trouée dans le mur, dans le jardin d'Éden.

Sa surprise n'eut d'égale que son impuissance. Pourquoi tant de facilité pour eux alors qu'elle même, n'en avait aucune ?

Mais elle n'eut pas le temps de s'interroger plus longuement car, surgie de nulle part, une voix caverneuse se fit entendre :

"Qu'espérais-tu ?"

Pétrifiée, la femme rétorqua : " Pourquoi des êtres sans grâce et sans attraits ont-ils droit au Paradis ? Et pourquoi l'humanité reste t-elle bloquée devant la porte ?"

"Que fais-tu de ma Miséricorde ? Nul ne songerait à accorder à ces malheureux la moindre compassion. Et c'est mon rôle de la leur donner. Quant à l'homme je lui ai accordé la plus belle des vertus".

"L'amour ?"

"Non, répliqua l'Eternel. L'Intelligence".

" L'intelligence ? Comment retrouver son chemin ?"

"Chante, danse, réjouis ton coeur."

Soudain, s'envolant par-dessus les murailles, résonna un air si mélodieux que la porte du Paradis s'ouvrit en grand, offrant à l'homme une nouvelle terre.

COMMENTAIRE

Une fois par an, en janvier, je demande aux HE-Veilleurs de me livrer mon conte. Voici celui que j'ai reçu en 2015. Je dois dire qu'il m'a fait froid dans le dos : noirceur, obscurité, profondeur de la nuit, bigre... En ce qui me concerne, les Guides ne se sont jamais trompés et je pressens de grands troubles pour l'humanité... Mais qu'importe, si on garde notre capacité d'émerveillement...

PISTE DE REFLEXION

Dans l'arbre sephirotique, la première Sephira est Binah, l'Intelligence. Pourquoi, dans ce conte, est-elle considérée comme la vertu la plus importante ? En quoi l'est-elle ? Et pourquoi plus que l'amour ?

SAINTE BAUME (Photo de l'auteure).

Et un peu de musique pour réjouir le coeur...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helena 15/11/2015 13:33

Oui Vanessa, ce conte était prémonitoire. Tuer la jeunesse, c'est tuer notre futur. Joie, force et beauté sont les outils nécessaires pour repousser l'ombre.

Vanessa 15/11/2015 12:21

Bonjour Helena !

Nous en parlions le 04 novembre ensemble, et voilà : la noirceur, l'obscurité, la profondeur de la nuit ont pris un visage le 13 novembre en s'attaquant à tout ce qui rend notre vie agréable et heureuse, à notre relève (la jeunesse)...les grands troubles que vous pressentez pour l'humanité sont en marche depuis déjà quelques années et vont s'installer pour longtemps...et finalement face au non sens, à la destruction gratuite sans projet de lendemain, seule l'Intelligence nous sauvera...et cette dernière nous provient de notre chance de pouvoir encore nous cultiver, nous divertir, nous épanouir dans la simplicité d'une vie libre...cette préciosité nous devons la préserver et la protéger coûte que coûte pour éviter le chaos...je pense que nous y arriverons si nous décidons de faire acte de courage, ne jamais baisser les bras...nous le pouvons si nous le voulons...même si cette nouvelle ère est pressentie comme cruelle...préservons la beauté de notre Humanité !

Kemosabe 17/10/2015 16:50

Un mot m'interpelle dans ce conte, c'est le mot "grâce ". Pour rentrer au Paradis, il faut souvent bénéficier d'une grâce. Or, ici, les bêtes y pénètrent "sans grâce ". Je ne pense pas que ce terme a été choisi dans un sens esthétique mais symbolique. Est-ce que cela signifie que la Miséricorde est plus grande que la Grâce ?

dominique 05/10/2015 21:01

l'intelligence de trouver les petites failles du mur pour pénétrer dans la lumière plutôt que de se laisser décourager par les hauts murs infranchissables ! l'intelligence et le courage de s'interroger encore et encore sans baisser les bras malgré la noirceur ambiante et plus encore que de s'interroger trop longtemps au risque de se perdre, juste agir chacun à sa mesure !

Françoise 02/10/2015 09:59

Peut-être s'agit-il de l'Intelligence du Coeur , celle qui invite à invite à la réflexion, à la méditation,au voyage intérieur , à la visite des profondeurs de son inconscient par un travail sur soi. En ouvrant la porte de ce sanctuaire, l'homme retrouve enfin la Lumière et l'Amour de la Source et renaît de ses cendres.L'Intelligence du Coeur conduit à l'Unité.
Merci chère Hélène.

Helena 02/10/2015 09:56

Dans un monde qui réfléchit à coup d'émotions, on voit le résultat.... D'où l'intérêt de retrouver le chemin du bon sens. Et bon sens, ça veut bien dire ce que ça veut dire...

france 02/10/2015 08:33

Je connais des personnes très démunies d'intelligence, mais qui ont une capacité à tout transformer en joie de Vie. Notre intelligence nous rend parfois aveugles, restons humbles.
Qu'est l'intelligence sans l'espoir ?

Werdna 02/10/2015 00:13

L'intelligence est la qualité qui nous distingue des autres règnes. Cet outil permet à l'humain la réflexion et l'apprentissage de la sagesse. Cependant, mal utilisée l'intelligence peut être destructrice. Il convient donc de s'efforcer de fonctionner au niveau supérieur d'une intuition indépendante du mental.

Werdna 01/10/2015 23:47

S'efforcer de contempler la beauté te s'émerveiller, tout en pressentant l'inexorable, continuer à transmettre le peu que l'on a acquis en ne comptant plus que sur un miracle ou sur les générations futures... pfouu ! quel challenge... un jour, un jour peut être, cela prendra fin. Le verrons nous enfin ?

Helena 01/10/2015 21:28

Bonsoir, on peut dire que vous réagissez très vite ! A peine édité, le conte est déjà commenté ! Pour l'intelligence, cela va de pair avec le bon sens et on en a vraiment besoin aujourd'hui...

Vanessa 15/11/2015 12:20

Bonjour Helena !
Nous en parlions le 04 novembre ensemble, et voilà : la noirceur, l'obscurité, la profondeur de la nuit ont pris un visage le 13 novembre en s'attaquant à tout ce qui rend notre vie agréable et heureuse, à notre relève (la jeunesse)...les grands troubles que vous pressentez pour l'humanité sont en marche depuis déjà quelques années et vont s'installer pour longtemps...et finalement face au non sens, à la destruction gratuite sans projet de lendemain, seule l'Intelligence nous sauvera...et cette dernière nous provient de notre chance de pouvoir encore nous cultiver, nous divertir, nous épanouir dans la simplicité d'une vie libre...cette préciosité nous devons la préserver et la protéger coûte que coûte pour éviter le chaos...je pense que nous y arriverons si nous décidons de faire acte de courage, ne jamais baisser les bras...nous le pouvons si nous le voulons...même si cette nouvelle ère est pressentie comme cruelle...préservons la beauté de notre Humanité !

Jean-Claude 01/10/2015 21:13

Bonsoir, l'intelligence permet l'analyse, la compréhension, la réflexion ainsi elle nous permet de trouver les solutions à nos problèmes si l'on veut bien s'en donner la peine, plutôt que de se plaindre.( je ne suis pas exemplaire )
En effet elle nous permet de savoir comment mener notre vie afin d'atteindre ce que l'on souhaite...
Belle soirée étoilée

Kemosabe 01/10/2015 20:19

J'en pleurerais... De joie... Merci...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents