Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


ANTA AL-MAS'UL

Publié par Helena Myrafiori sur 24 Juin 2015, 17:15pm

Ma soeur et moi pendant la guerre (collection personnelle ). Je tiens le fusil !
Ma soeur et moi pendant la guerre (collection personnelle ). Je tiens le fusil !

Issue de la diaspora vietnamienne, immigrée de la deuxième génération, je n'ai jamais eu envie de revendiquer quoi que ce soit, mais plutôt de reconnaître ma chance. En effet, la diversité culturelle, vécue au sein du foyer parental (père italien, mère vietnamienne), dans le giron français, m'a permis de voir "autrement" et d'ouvrir mon esprit à tout ce que le monde peut offrir. Et ce qu'il a eu, surtout, à m'offrir, c'est de pouvoir voyager sur tous les continents, à la rencontre de tous les membres de ma famille, dispersés par la guerre ou l'exil économique.

Ainsi, loin des grands centres touristiques, j'ai toujours pu vivre en immersion totale dans les pays visités.

Dernièrement, j'étais à Chicago, chez ma fille (mariée à un américain-philippin) et ce que j'ai pu constater des USA m'a littéralement sidérée. Certes, c'est un grand pays dynamique et le peuple américain, dans sa grande majorité, est plutôt sympathique. Cependant, au fil des ans, j'ai pu me rendre compte de la dégradation des conditions économiques du pays. En France, on parle de la croissance de l'Amérique. Ou nos médias sont aveugles ou nous sommes grandement manipulés (les deux ?). Car la croissance semble être, avant tout, un mythe...

Bien que n'étant qu'une citoyenne lambda, j'ai fait un petit reportage photographique que je vous livre aujourd'hui afin de vous montrer ce qu'ici, on vous cache sciemment. Dans quel but ?

J'ai photographié principalement deux avenues : Broadway et Clark à Chicago. Le nombre de boutiques fermées, uniquement dans ces deux artères, est assez effrayant. Les photos postées n'en représentent que quelques segments.

En discutant avec de jeunes américains, on se rend compte que beaucoup d'entre eux sont plus dans la survie que dans la vie. Deux, trois boulots sont parfois nécessaires pour qu'ils puissent juste payer leurs factures. Ils sont totalement conscients de ce qui se passe mais, rendus esclaves par leurs dettes générées par leurs études, ils ont fini par perdre espoir en un avenir meilleur. Parlant d'Obama, ils déclarent : "Autrefois, son métier c'était avocat, aujourd'hui, c'est destructeur de l'Amérique."

Cependant, ils possèdent trois qualités qui pourraient leur permettre de s'en sortir mieux que nous :

1) Ils sont créatifs, dynamiques et leur créativité est encouragée,

2) Ils sont résilients et ne passent pas leur temps dans l'auto-flagellation ou la repentance,

3) Ils aiment leur pays et avouent, sans honte, leur patriotisme.

Bien que n'étant pas habilitée à apporter des solutions, je m'interroge malgré tout : de quoi demain sera t-il fait ? Quel avenir pour nous tous ? Serons nous toujours les victimes d'un monde rendu fou par l'argent et le pouvoir ? La constatation est terrible : beaucoup de nos enfants sont désespérés car ils ne se voient pas d'avenir. Méfions-nous, qu'un jour, ils ne nous demandent des comptes : le déséquilibre du climat, la corruption, l'inégalité des chances, la pollution, la pauvreté galopante, les nouvelles maladies, la malbouffe, le consumérisme... etc.

"C'est vous qui avez fait çà" diront-ils, "Anta Al-Mas'ul". Comment réagiront-ils ? Par les armes ou par la conscience ?

Alors, à quand le réveil ?

Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.
Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.

Nord Avenue Broadway. Sous le pont Wilson les laissés pour compte du rêve américain. Avenue Wilson, école fermée pour cause de faillite. Toutes les autres photos ont été prises sur une longueur de 1 km de chaque côté de l'avenue Broadway.

Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.
Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.

Avenue Clark, longue de 13 km. Portion d'environ 1 km, de chaque côté de l'avenue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascualé 29/06/2015 15:19

Hello à tous,

Hélène, quel est ce plan Coudenhove Kalergi ? je n'en ai jamais entendu parler.

pour ce qui est de l'esclavage organisé voici maintenant quelques années que le processus est engagé en france comme dans tous les pays dits développés...ce réveil dont vous parlez tarde...les jeunes générations de font pas assez avancer vite "la révolte" et les vieux s'engluent dans leur retraite.....:-) les hommes sont bien lâches.....je ne vois pas de conscience collective renversant l'état actuel pour le moment....oui résistons et faisons le savoir pour ces générations à venir ! :-)

Helena 26/06/2015 14:57

@ France @ Elodie
Je serais tentée d'approuver vos deux points de vue. En effet, je pense qu'il est nécessaire de travailler sur soi, non pas pour se nettoyer encore et encore mais pour "lâcher prise ", retrouver une certaine souplesse intérieure. En effet, ce qui est dehors est comme ce qui est dedans : notre attitude sereine favorise la plénitude extérieure et peut rejaillir sur tous.
Cependant, il y aurait beaucoup à dire sur l'état désastreux de notre monde à cause de la voracité de quelques élites. Ce que j'ai pu voir aux États Unis, c'est l'esclavage programmé de tout un peuple : petits boulots précaires (Uber ?), dettes étudiantes phénoménales, aucune protection sociale ni assurance santé, pas de retraite, vacances pratiquement inexistantes, épuisement généralisé, addiction à toutes formes de substances.... Bref la destruction d'une nation au service de quelques élites dévorées d'ambition. La question que je me pose c'est : quand nos enfants seront tous désespérés, voire pire, qui servira d'esclave ? A n'en pas douter le plan Coudenhove Kalergi se met en place lentement mais sûrement. Les prochains sur la liste, ce sera nous... Alors résistons.

Elodie 26/06/2015 11:11

France, je comprends ton point de vue. Je ne sens aucune agression de ta part. Ce que j'englobais dans "être responsable" n'était pas en relation avec le fait d'être gentil ou méchant. Reconnaître ma responsabilité, c'est ce qui me permet à moi de rendre ma vie plus en adéquation avec ce que je pense et suis, avec ce que je veux et/ou ne veux plus aussi. En ce sens, je ne me sens pas directement responsable de tous les maux de la planète mais je vois simplement ma responsabilité et combien je peux modifier mes maux, ma réalité et/ou ce qui me rend triste, malheureuse, etc.. Il n'était aucunement question de jugement dans mes propos. Merci pour ce bel échange et pour ton partage. Je te souhaite un doux chemin et une belle journée. Bien à toi, France. Bien à vous tous.

france 26/06/2015 08:31

les "enfants soldats " à Tizi Ouzou. Je suis contente, tu as le courage, tu oses !!!
pour répondre à Elodie : le " nous " ce collectif m'horipile. J'ai toujours galéré et beaucoup travaillé pour obtenir ce que j'ai. Ni pire ni meilleure qu'un autre individu. J'en ai marre que l'on fasse croire que nous sommes les méchants qui sommes les responsables de tous les maux de la planète. Il n'y a qu'une petite poignée de décideurs , de prédateurs de l'espèce humaine... qui nous mènent au mur, et nous restons là impuissants. parce que justement nous n'avons aucun pouvoir.
Comme beaucoup, j'ai cru à l'Amour, au partage, mais je pense que c'est une grande escroquerie morale, pour bien nous endormir. pendant ce temps là se tisse la toile de notre perte avec une " paix sociale ".et un cynisme au delà de notre imagination... Aucune agression particulière envers Elodie. Ce qui me console, voyez vous, c'est que cela ne les rend pas Eternels. pas d'effet papillon sur eux....... Ils sont bien trop matérialistes.

Helena 25/06/2015 21:40

Une note d'espoir ? Allez voir le film Mad Max. Malgré son ultra violence, il délivre un message fort intéressant. A voir surtout pour la fin qui montre ce qui pourra, un jour, nous sauver... Pour le reste, je pense que l'ultra libéralisme nous mènera à notre perte...

Helena 25/06/2015 00:28

"C'est vous qui avez fait ça ".

Jean - Claude 25/06/2015 10:28

Merci

Jean - Claude 24/06/2015 23:08

Que veut dire " anta al-mas'ul" ?

Jean - Claude 24/06/2015 23:05

Bonsoir Hélèna,
Merci pour le partage de tes expériences, et tu n'es pas une " aplaventrice" ;-).
Merci pour tout.

kataar 24/06/2015 22:18

C'est incroyable ! C'est clair que les médias nous mentent ! Quelle sera la porte de sortie ?

Elodie 24/06/2015 21:53

Avant tout MERCI Helena pour ce partage très important !
Bien sûr que nous sommes endormis, du moins c'est ce que l'on entend souvent dire !
J'ose croire que les choses iront mieux !
J'ose croire que l'avenir de nos enfants sera meilleur, plus joyeux !
J'ai l'espoir que TOUT s'arrange... petit à petit bien sûr, cela demande du temps car nous avons tant de chemin à faire ou à refaire, ou peut-être même encore à défaire !
On ne peut en vouloir aux hommes qui ont accompli tant de choses...
On ne peut en vouloir aux femmes qui ont "laissé faire" les choses...
On ne peut en vouloir à nos enfants de nous montrer combien nous sommes allés loin, combien nous avons pu faire des erreurs !
Tout comme on ne peut en vouloir à nos parents et/ou grand-parents de nous avoir conduits là où nous sommes aujourd'hui !
Nous sommes TOUS responsables de cela !
Que faisons-nous, au quotidien, dans une journée, en ce moment même, dans notre Présent... que faisons-nous pour que le monde change ?
Comment agissons-nous ? Comment vivons-nous ?
Vivons-nous dans l'Amour et le Partage ou vivons-nous renfermés et/ou dans la peur ?
Bien sûr nous sommes allés loin mais je constate aussi combien l'humain est un être fort et courageux !
Il n'y a qu'à voir ce qu'une mère (ou un père), par amour pour son enfant peut faire !
Elle (il) peut soulever une montagne ! Et ce n'est pas qu'une image !
L'Amour d'une mère (ou d'un père) pour son enfant PEUT TOUT !
L'AMOUR PEUT TOUT !
Oui, comme l'Amour du Christ !
Je n'y connais vraiment pas grand chose en religion mais je vois que dans toutes les religions l'AMOUR (du Christ, de Bouddha, de Allah ou autre ) peut TOUT !
Et Jésus et Bouddha, par exemple, ne sont-ils pas avant tout des HUMAINS, avant de devenir des "Dieux" ou des êtres dits "accomplis" ? Ne vivaient-ils pas heureux ?
J'ai décidé de croire en l'AMOUR, en CET AMOUR, l'AMOUR DE L'HUMAIN pour sa Vie bien sûr mais aussi pour toutes les formes de Vie.
Je crois que cela est possible au quotidien dans notre façon de vivre, d'agir et surtout d'interagir avec le/les Monde/s.
Je crois que les erreurs, TOUTES les erreurs, font grandir et que nous sommes assez intelligents et de BON COEUR pour tirer leçon de nos erreurs !
L'humain a su conduire "son" monde là où il en est aujourd'hui et cela lui a demandé su temps ; il saura parfaitement faire machine arrière ou faire évoluer les choses (les mondes) dans un autre sens afin de vivre plus en PAIX ! Tout cela n'est qu'affaire d'égo ? Mais les gens et les mentalités changent, on le voit bien autour de nous... petit à petit les esprits (ou plutôt les coeurs) s'éveillent et se réveillent... s'émerveillent même parfois !
Je crois que la PAIX dans le monde est possible si nous commençons à la vivre maintenant, chacun à sa façon, depuis chez soi... dans son pays, son quartier ou sa maison !
Commençons par régler nos "problèmes" de famille, réapprenons à nous aimer les uns les autres, à aimer nos parents, nos enfants aussi, nos frères et soeurs, à nous aimer nous-mêmes, à nous laisser aimer aussi, cela est important... sans condition ! C'est seulement une fois que l'on y a vraiment goûté que l'on peut à notre tour offrir, partout autour, toute cette lumière et toute cette nourriture d'AMOUR !
Et lorsque nous saurons à nouveau aimer et être aimés, AIMER VRAIMENT, nous verrons et comprendrons aussi peut-être sous un angle nouveau la valeur et le sens de l'ARGENT qui semble causer tant de discordes, d'inégalités et de morts.

Je vous souhaite une très belle et lumineuse soirée pleine d'espoir, si tel est votre choix !
Nous avons TOUS le Choix !
Je vous souhaite aussi qu'une vie de paix, comblée d'amour et dénuée de rancoeur, ni tourmentée par un futur qui n'est pas encore là, ni nostalgique d'un passé qui n'est plus là !
Que la Paix et l'Amour soient avec vous... en vous, dans vos Coeurs et autour de vous !

Merci encore, Helena, pour ce bel échange que tu nous offres !
Je te souhaite le meilleur pour toi et tes proches !
Bises sincères et amicales.

laurent 24/06/2015 21:13

Bonsoir Héléna,
J'avais vu un assez long reportage télévisé , il y a quelques années sur Détroit et sa faillite. Un reportage qui résonne encore en ma mémoire, certains diront que depuis il y a un léger mieux. Au jour des écoutes téléphoniques de la MSA envers la France dévoilées, écoutes politiques, économiques, prouvent que dans certains domaines les USA est une grande puissance , mais reste un tout petit pays au niveau des règles, de l'honneur. Bien entendu, je ne confonds pas les habitants et les donneurs d'ordres. Mais quel résultat : l'humanisme bafoué et les valeurs morales décapitées. Ce n'est pas le monde que j'aspire, je préfère ma naïveté, un peu d'utopie pour des jours meilleurs, avec du partage, de la fraternité, du respect,que de rentrer dans ce système profondément nauséabond. Espérons, espérons, .

pamyr 24/06/2015 19:19

Et Chicago n'est certainement pas la ville la plus sinistrée économiquement aux Etats Unis. Qu'est-ce que cela doit être dans les autres villes !
La "reprise" annoncée là-bas ne serait-elle donc qu'un leurre ? Nos médias nous mentiraient ? Je n'ose pas le croire...

Kemosabe 24/06/2015 18:20

Oups ! Je ne pensais pas que les Etats Unis avaient autant de problèmes. C'est bien la preuve qu'ici, on nous endort !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents