Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


GWENWED

Publié par Helena Myrafiori sur 8 Mai 2015, 22:36pm

GWENWED

A travers la fente de ses yeux, l’homme l’aperçut enfin. Depuis longtemps, l’obscurité régnait, mais il avait fini par s‘y habituer et se faire une alliée de l’opacité ambiante.

Quand il la vit pour la première fois, il poussa un cri de surprise : elle était si insignifiante ! Elle s’était, tout d’abord, lovée contre lui, tel un animal docile, et restait totalement immobile près de son flanc. L’homme n’osait bouger car il redoutait de provoquer son départ. Si grande était sa soif qu’il était prêt, même, à renoncer à sa liberté ! S’il esquissait le moindre mouvement, effrayée, elle se réfugierait au plus profond des Ténèbres, dont elle était issue. Et s’évanouirait à tout jamais.

Une longue attente commença où le chercheur faillit perdre le souffle. Mais son séjour au Royaume des Ombres, lui avait forgé une âme d’airain. Alors, il resta silencieux, sans impatience, le temps de l’apprivoiser, et, pourquoi pas, s’en saisir, comme on ferait d’une feuille, emportée par le vent furieux de l’automne.

Ce n’est pas ainsi qu’il l’avait imaginée. Il la voyait comme un soleil à son zénith, mais elle était aussi fragile que la flamme d’une bougie. Il la voyait comme une lune à son apogée, mais elle n’était qu’une lueur opalescente.

Pourtant, l’homme sentait, confusément, que ce n’était qu’un leurre, et que sa force était prodigieuse. Elle commença à s’animer, dessinant au-dessus de sa tête, d’étranges figures géométriques d’une grande beauté. Dans un ballet harmonieux, elle traçait des arabesques et des spirales étourdissantes.

L’homme se laissa prendre à son jeu et, ébloui, s’abandonna totalement à cette fusion naissante entre elle et lui. La peur l’avait totalement quitté.

Soudainement, il se mit à parler, comme s’il s’adressait à un enfant effarouché, qui réclame un peu de réconfort. Etait-ce lui l’enfant ? Les paroles sortaient de sa bouche comme des graines semées à la volée, comme des étoiles lancées au firmament.

Sa voix, devenant de plus en plus ferme, le voile se déchira brusquement et apparut, dans toute sa splendeur, la LUMIÈRE ! Toute sa vie, il l’avait cherchée, invoquée, suppliée, même, mais il lui fallait atteindre l’état d’innocence pour qu’enfin, ELLE se découvre.

Alors, venue de plus profond de son être, une phrase résonna : « ELLE est ressuscitée ».

"Non" répondit l'homme avec allégresse : « JE suis ressuscité ».

COMMENTAIRE

Ce conte a été donné à un "cherchant" très éclairé. Il a été fait à distance, sans présence physique de la personne. Je ne le fais pas couramment car c'est plus fatigant.

PISTE DE REFLEXION

Quelle est la nature de cette Lumière ? Est il obligatoire de traverser le Royaume des Ombres pour parvenir à l'Illumination, la lumière blanche des Celtes ou Gwenwed ? L'innocence est-elle la clé pour y parvenir ?

PAYS DE RETZ (Photo de l'auteure).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Danielle 10/05/2015 20:23

Ce que je retiens surtout c'est que l'illumination est toujours au rendez vous de ceux qui cheminent... :))
Belle soirée lumineuse

raymond 09/05/2015 08:42

Je suis d'accord TOUT est LA à l'intérieur comme à l'extérieur, encore faut il ne pas avoir peur de sa propre LUMIERE . Merci .
CATHD OCHE

Helena 09/05/2015 09:16

Effectivement c'est le gros du travail : s'aimer soi même d'un amour total. Merci Cathdoche et j'espère qu'il fait beau en Savoie !

Helena 08/05/2015 13:50

Oui il faut traverser nos propres ombres pour parvenir au Gwenwed. Il faut les transformer par l'acceptation totale de ce qui est. C'est Hetty Hellisum qui parvient à l'Illumination en longeant les barbelés dans un camp de la mort. Elle dit même : " J'ai trouvé l'enthousiasme ". Belle leçon...

Elodie 08/05/2015 01:15

Merci Helena pour ce beau conte qui va illuminer ma nuit !
Combien nous ressentons la douceur dans ce conte... Combien nous ressentons la quiétude aussi... la paix... le bien-être profond... l'accomplissement de l'être véritable ; car oui, nous sommes nés, nous existons, nous sommes là pour être bien ! Pour moi, la Lumière représente notre origine ; il peut s'agir du paradis, du big bang ou de tout ce en quoi nous pouvons (choisissons de) croire ! Je ne crois pas qu'il faille nécessairement traverser le Royaume des Ombres pour parvenir à "l'illumination" ; simplement l'un ne peut exister sans l'autre... Si nous parlons d'ombre, alors la lumière peut en jaillir ; si nous parlons de lumière, alors son opposé (ou son contraire) existe aussi derrière ! Le Tao Te King explique cela : les contraires et opposés se complètent et sont interdépendants les uns des autres ; ils ne forment qu'un ! Rien ne peut exister sans son contraire... Je crois qu'au-delà de l'innocence, c'est peut-être l'ignorance absolue qui pourrait conduire à l'illumination. Ne pas savoir qui nous sommes, ne pas savoir ce qu'est le monde qui nous entoure ni notre monde intérieur, ne pas se poser de question, laisser le mental (et toutes ses interrogations et analyses) en-dehors de tout cela, en dehors de toute quête ! Ne plus chercher l'illumination ! Ne plus rien chercher ! Vivre simplement là, ici et/ou partout ailleurs ! Reconnaître la Vie que nous sommes et qui nous entoure ! Et perce-voir au coeur de toute cela, une pure et unique forme de VIE, identique partout et en tout, dénuée de sens, de quête, de mot, de pensée... Une Lumière Divine Pure et Simple qui fait TOUT exister ! Stopper Toute forme de dualité ! Ne plus se sentir/vouloir séparé ! Comme le jeune homme du conte à la fin qui entend "ELLE est ressuscitée" "JE suis ressuscité" ! Il n'y a plus de différence, plus de contraire, plus d'opposé... L'évidence (LA VIE), S'impose d'elle même, en nous, partout autour de nous et à l'UNISSON, sans aucune séparation, sans aucune distinction ! Être Là ! Être le UN ! Être le TOUT! ÊTRE et EXISTER ! Très belle soirée lumineuse et douce à toutes et tous !

Elodie 08/05/2015 01:25

Voir et re-co-naître combien nous sommes ignorants pourrait être, pour moi, une clé pour "atteindre" l'illumination... Enlever le(s) Voile(s) que l'humain a tissés depuis de nombreux siècles, au cours de son évolution... Retrouver et recontacter ainsi ce qu'il était vraiment, réellement, au-delà de toute illusion, dans SON origine ! A l'origine, il y a la Vie... La Lumière et la Vie ! ("Que la Lumière soit ! Et la Lumière Fut !")

Werdna 07/05/2015 23:40

Oui, le paradis celte ou tout autre, pourvu qu'il y ait des anges !

Helena 07/05/2015 23:41

Il y en a ! C'est nous !

Werdna 07/05/2015 23:28

Voici très certainement un de tes plus merveilleux messages, un magnifique et émouvant enseignement
Merci

Helena 07/05/2015 23:34

Merci Werdna. Nous pouvons tous atteindre le Gwenwed... C'est surtout ça qui est merveilleux !

Laurent 07/05/2015 21:53

La lumière n'est peut-être pas si loin de nous, elle n'est peut-être pas telle que nous l'imaginions lorsque nous la cherchions souvent au milieu de la nuit.
Sachons regarder, ressentir et le miracle pour les uns ou plus simplement notre évolution positive nous mènera au beau.

Helena 07/05/2015 22:01

Le beau est en nous depuis toujours. Bonne soirée Laurent.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents