Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


LA DECHIRURE

Publié par Helena Myrafiori sur 12 Mars 2015, 18:21pm

LA DECHIRURE

Alors qu’il était absorbé par son ouvrage, un relieur de livres rares vit entrer dans sa boutique un étrange client. Il semblait agité et désorienté, cherchant autour de lui un début de réponse.

Au bout d’un long moment, il s’adressa enfin au vieil homme :

« Je sais que vous travaillez divinement le cuir et, pour cette raison, je serais heureux que vous acceptiez de recouvrir cet exemplaire de « Roméo et Juliette » avec la peau que voici. »

Examinant de plus près la pièce, l’artisan constata qu’elle était d’une très belle qualité et déclara, fort intéressé :

«Quelle finesse ! Quelle souplesse ! Je n’en ai jamais vu de semblable. Pouvez-vous me dire d’où elle vient?»

« Elle vient du dos de ma bien-aimée qui a rendu, il y a peu, son dernier souffle. »

Horrifié, le vieillard lâcha brusquement la peau et d’une voix où perçait la colère, s’écria :

« Fou que vous êtes ! Sortez immédiatement de chez moi ! »

« Avant de me chasser, écoutez-moi, je vous en prie » supplia le malheureux.

« Ma belle m’a quitté et, depuis, je suis inconsolable. Mais pour lui rendre vie, il suffirait que quelqu’un accepte de relier un livre d’amour avec sa peau, que j’ai moi-même soigneusement tannée. Ayez pitié ! Grâce à vous, elle peut renaître ! »

Le coeur chaviré, le vieil homme se laissa fléchir et quand, enfin, le travail fût terminé, c’est avec empressement que l’amant vint chercher cet ultime témoignage de sa passion.

Or, quelque temps plus tard, il revint la mine défaite :

« Je ne comprends pas. Votre ouvrage est parfait et pourtant celle que j’aime plus que moi-même ne sort point du tombeau où la mort l’a contrainte. Je suis désespéré. »

"Ne le soyez point, répondit avec chaleur le respectable vieillard. Votre amie est ressuscitée, mais sous une apparence différente de celle que vous espériez. Lisez la fin du roman de Shakespeare et vous y verrez un notable changement… »

Effectivement, le dénouement était heureux : les deux amants étaient réunis et vivaient, désormais, insouciants et joyeux dans un monde enfin apaisé.

Le jeune homme comprit, alors, qu’un miracle venait de se produire : sa folie l’avait quitté. Et, désormais, il pouvait savourer pleinement sa vie d'homme libre.

COMMENTAIRE

Ce conte a été donné à une jeune femme qui, malheureusement, nous a quittés il y a quelques années, suite à une maladie foudroyante. Elle vivait les affres d'une passion non partagée et supportait mal cette situation très douloureuse. Que lui indique t-on dans ce message ? Que l'amour peut prendre une autre forme que passionnelle. Ou qu'il peut être vécu ailleurs, dans un autre Royaume, celui des songes ou celui de la Vie Eternelle.

PISTE DE REFLEXION

Dans beaucoup de mythes ou légendes, les héros finissent souvent dépecés, écartelés, décapités, brûlés vifs... (Orphée, Saint Jean le Baptiste...etc.). Est-ce une blessure nécessaire ? Si oui, pourquoi?

FONTAINE DU TEMPS A CHICAGO (Photo de l'auteure, comme d'hab...).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascuale 23/03/2015 09:32

..ce conte me touche particulièrement.....il aurait pu m'être adressé :-) l'amour sans frontière ....mais que doit il nous arriver pour lâcher tous nos vieux shémas ! !

Helena 14/03/2015 12:05

Oui exact, cela aurait pu être une re-lieuse. Ce personnage exprime la compassion et on pourrait penser que celui qui fabrique ce livre est le Divin lui même qui préside à nos destinées. Donc ni masculin, ni féminin, mais androgyne.

werdna 14/03/2015 11:13

Merci, Héléna, c'est clair. Donc, le personnage du relieur (de livres rares et qui travaille divinement, sa compassion) mérite également attention. Dans certaines circonstances, l'aide d'une personne compétente est bien nécessaire. Il s'agit de s'agit de trouver le bon relieur et de présenter une requête. Le conte aurait tout aussi bien parler d'une relieuse...

Helena 14/03/2015 10:21

Merci pour vos commentaires. Oui, les blessures sont nécessaires car elles permettent de passer d'un plan à un autre. Si vous lisez attentivement le conte, c'est bien le "relieur" qui permet le passage. Un "re-lieur", en bref, quelqu'un qui va recréer du lien ou un nouveau lien.
En effet, le héros ne peut plus vivre l'amour dans le monde profane. Il est obligé de renoncer à ce qu'il a de plus cher au monde : le souvenir de sa bien aimée. Il doit maintenant élever sa conscience. Pour cela, le re-lieur va lui permettre de vivre son amour sur un autre mode, plus spirituel. S'il accepte le défi, il va pouvoir maîtriser sa destinée et faire en sorte que son histoire finisse bien.
Au final, si vous acceptez les épreuves, vous aurez la récompense. Sinon, retour à la case départ ! D'où la nécessité du lâcher prise !

Werdna 12/03/2015 18:43

La peau étant l'enveloppe charnelle, une fois celle-ci ôtée, les retrouvailles tant espérées des deux amoureux devenaient possibles sur un autre plan. Le grand livre du temps fait œuvre en cela. Mais je n'ai pas complètement répondu à la question...

Buob-Jacovetti 12/03/2015 22:28

Bonjour, je voulais juste dire que j'ai plaisir à lire régulièrment les textes, les partages sur ce blog...merci aussi pour le partage des infos dans le petit raporteur...

Merci...Nadine

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents