Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes des HÉ-VEILLEURS

Contes des HÉ-VEILLEURS

Ces contes ne sont pas le fruit de mon imagination mais d'une connexion avec une Intelligence Supérieure appelée HÉ-VEILLEURS. Les personnes qui ont bénéficié de l'aide de ces entités, peuvent, désormais, mieux se connaître et connaître leur mission de vie. Ces messages sont uniques et individualisés. Cependant, ils ont aussi une portée universelle, voire prophétique. Leur sens est codé et ne se délivre qu'aux véritables cherchants. Quelques pistes de réflexion seront données pour vous aider à en percer tous les mystères. Vous pouvez aussi me contacter pour avoir votre propre légende personnelle. Cet échange vous permettra de vivre ce qu'il y a de plus précieux au monde : la liberté !


DE L'OMBRE A LA LUMIERE

Publié par Helena Myrafiori sur 21 Juillet 2014, 21:58pm

DE L'OMBRE A LA LUMIERE

Un jour, dans une campagne reculée, se produisit un événement extraordinaire. Dans son poulailler, un fermier trouva un œuf. Rien que de très banal me direz-vous. Mais cet œuf là avait une particularité étonnante : sa coquille était noire, du noir le plus profond, le plus brillant qu'on ait jamais vu.

La nouvelle fit rapidement le tour du village et, comme une traînée de poudre, se répandit dans toute la contrée. De très loin, on venait admirer ce prodige. Certains voyaient en lui un fabuleux trésor, d'autres au contraire, supputaient que l'œuf portait en germe de redoutables malédictions, mais tous se faisaient fort de trouver la solution à ce mystère.

Des savants, aussi doctes que prétentieux, s'intéressèrent à l'affaire et vinrent en grande pompe étudier le phénomène. Ils se livrèrent à mille théories, mille exercices de style, évaluant sans relâche son poids, son volume et sa densité.

Mais au moment où ils s'apprêtaient à approfondir leurs recherches, voilà que l'œuf se mit à bouger sur le socle où il était posé. On avait oublié qu'à l'intérieur, la vie était en gestation et celle-ci était en train de se manifester avec vigueur. Bientôt, une ouverture se créa au sommet de la coquille. Tous ceux qui assistaient à la scène reculèrent, épouvantés. Quel monstre, quel hydre allait apparaître ?

Soudainement, un faible pépiement retentit et la tête d'un magnifique poussin, jaune comme le soleil, apparut. A sa vue, toute l'assistance manifesta sa joie par un rire franc et sonore. Quand on songe que toute cette affaire avait provoqué un beau remue-ménage, bouleversé toute une population pour un résultat ô combien prévisible ! Que faire, sinon rire et surtout rire de soi ?

COMMENTAIRE

Ce conte a été donné à un homme qui avait la fâcheuse tendance à séparer le monde en deux : l'ombre d'un côté et la lumière de l'autre. Cette attitude erronée le plongeait dans la colère et le désespoir. Grâce à ce conte, il a commencé un véritable travail spirituel, qui l'a conduit à rechercher l'Unité. Mais aussi l'humour, qui lui faisait grandement défaut...

PISTE DE REFLEXION

La Lumière naît-elle toujours de l'obscurité ? Faut-il obligatoirement souffrir pour atteindre l'Unité, ou se contenter de rire et surtout rire de soi ? De cette façon, le résultat devient-il vraiment "prévisible" ? C'est-à-dire : trouve t-on vraiment la Lumière ?

ROUTE DE LA SOIE (photo de l'auteure)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

galisson carole 25/07/2014 15:06

conte, pardon pour les fautes !!!!!

galisson carole 25/07/2014 15:02

super compte , il me permet aussi de comprendre beaucoup de chose......
merci hélène

Elodie 26/07/2014 11:17

Merci Helena d'accueillir avec autant de Coeur et de générosité mes longs longs commentaires !

Peux-tu nous en dire plus au sujet de ces deux âmes dont tu parles ?
Je trouve cela très très intéressant !

Retrouver cette deuxième âme ne reviendrait-il pas à se re-co-naître réellement, purement et simplement, en profondeur, dans ce que nous sommes ? une sorte de redécOUVERTE de Soi, dans notre plus simple et véritable Essence ; ce qui, au fond, a toujours été déjà là !

Très beau chemin de rencontre à toutes, tous, chacune et chacun !

Le Coeur joyeux et aimant ...

Helena 26/07/2014 09:42

Merci Elodie pour ce commentaire passionnant ! Il donne la véritable dimension de mon blog : partager. Merci aussi à Carole !

Savez-vous pourquoi les races primordiales s'adonnaient à des rites sanglants ? Scarifications, peaux incisées, veines ouvertes qui laissaient couler le sang jusqu'à la mort... Les hommes, autrefois, étaient très endurants et ne connaissaient pas la souffrance physique. Tout simplement parce qu'ils avaient deux âmes ! Notre ego en a éliminé une et tout le travail que nous avons à faire c'est de retrouver cette deuxième âme. Mais comment ? That is the question...

Elodie 24/07/2014 13:27

Quel beau conte joyeux Helena!
Merci pour ce doux partage empreint de pureté, de simplicité, de délicatesse et de bonne humer !
Ca fait toujours du bien d'être ramené à la légèreté et à l'étonnante simplicité de la Vie, de ce qui est !

Je ne sais pas si la Lumière naît toujours de l'obscurité. Ce que je sais c'est que l'un et l'autre sont étroitement liés et qu'ils n'ont de cesse de jouer "à cache-cache". Là où il y a l'obscurité, la Lumière n'est jamais bien loin ; là où il y a la Lumière, l'obscurité n'est jamais bien loin non plus.

Je crois qu'il s'agit là d'une position à prendre, d'une forme d'état d'être, d'aptitude et de comportement à mettre en Oeuvre au quotidien, dans la présence, dans chaque instant.
Le regard que l'on porte sur le Monde, sur la Vie et sur ce que l'on est, crée aussi notre réalité !
C'est un travail de tous les jours et de chaque présent, propre à chacun (libre arbitre?), que de faire naître la Lumière de l'obscurité ou de laisser l'obscurité s'installer.
N'oublions pas que la Lumière comme l'obscurité peuvent aveugler les gens... bien sur les énergies et conséquences véhiculées ne seront pas les mêmes dans chacun des deux cas mais le résultat, lui, le constat, restera identique : nous ne verrons rien !

Je crois qu'il est vraiment nécessaire et juste pour chacun de trouver le parfait équilibre entre la Lumière et l'obscurité, comprenant comment, individuellement, en tant qu'humain (avec nos histoires, nos vies, nos expériences et nos vécus) on passe de l'une à l'autre. Il est tout aussi important, à mon sens, de re-co-naître nos zones d'ombre et de lumière afin d'avoir une juste estime de soi, une juste valeur, de ce que sont les humains et de ce qu'est la Vie.

Alors à ce moment-là nous pouvons tous et chacun oeuvrer librement, en toute simplicité, et en parfaite responsabilité, vers ce que nous dictent notre Âme et notre Coeur...

Pour ce qui est d'atteindre l'Unité, je crois que tous les chemins sont les bienvenus. Pour chacun cela se fait et se fera avec plus ou moins de souffrance et de tristesse, avec plus ou moins de rire et de Joie ; cela dépend de ce que nous sommes, de ce que nous avons été et de ce que nous VOULONS être. J'entends par-là que le fait de VOULOIR atteindre l'Unité est là, à mon sens, la souffrance la plus notable que s'afflige l'être humain en quête et/ou en chemin...

Alors peut-être qu'en "oubliant" et en se détachant du but à atteindre (désir l'Unité) la Joie, le rire, la bonne humeur, mais aussi la souffrance, la colère, la tristesse s'uniront tous d'eux-mêmes... Ce qui prime sur la Joie, le rire, la bonne humeur, la tristesse, la colère ou la souffrance (entre autres) c'est le regard que l'on porte sur soi et sur Tout "ça"...est-ce que l'on juge l'un de bon, l'autre de mauvais ? Est-ce que l'on accepte et accueille l'un pour refuser voire nier l'autre ? Est-ce que l'on privilégie l'un par rapport à l'autre ? Peut-être que l'équilibre se situe dans l'acceptation JUSTE de TOUT ce qui est (lumière comme obscurité) en nous et autour de nous...

En ce qui concerne le fait de prévoir le résultat, je crois qu'effectivement, dans les grandes lignes, on peut prévoir un résultat. Par exemple, pour cet oeuf, on peut tout à fait prévoir qu'il n'en ressortira pas une maison ou une plante ! héhéhé En revanche, ce qui me semble imprévisible, c'est la forme sous laquelle va se manifester ce que nous savons (que les oeufs ne donnent pas naissance à une maison ou à une plante). L'oeuf du conte aurait très bien pu laisser naître un poussin avec une seule patte ou une seule aile, ou même deux têtes, cela arrive parfois.

La Vie est suffisamment riche, joyeuse et généreuse pour jouer avec les formes ; et nous faisons cela très bien aussi ! On peut donc savoir à peu près ce que l'on veut ou là où on va, mais bien souvent la Vie nous offre des chemins et surprises auxquels nous n'avions pas pensé... Alors là, Oui, la Vie nous conduit vraiment à Rire de Tout, avec Tout, d'elle et de nous...

Très belle et joyeuse journée à toutes, tous, chacune et chacun !

Helena 23/07/2014 15:32

"Tout ce qui est bien dans ce monde
vient directement de l'âme.
Tout ce qui est mal est l'œuvre de la brume
Qui l'enveloppe de son linceul.
Marche dans le brouillard jusqu'à ce qu'il se lève.
Ne t'arrête pas avant d'avoir atteint ta destination.
Tu veux prendre un raccourci ?
Alors comprends que la brume vient de toi..."
Ron Fisher

Helena 23/07/2014 14:47

Wouah ! Merci pour vos commentaires qui font vraiment réfléchir et avancer ! Oui, il ne faut pas oublier de rire, et les Anciens l'avaient bien compris, puisque leur Dieu s'appelait Jupiter et Jupiter vient de "Jovis", joie... La majorité des rois de France s'appelaient Louis et entre Louis et Jovis (ou Iovis) il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement...

werdna 23/07/2014 14:40

la lumière et l'ombre sont deux vibrations, plus ou moins intenses, plus ou moins subtiles, mais complémentaires, qui émanent de la matière en transformation. La purification complète de la matière, ou pierre philosophale est le passage de la dualité à l'unité.

Marianne 23/07/2014 11:01

S'il n'y avait pas d'ombre, verrait-on la lumière ?
Et si l'ombre n'était que la lumière pas encore révélée ?
C'est la peinture qui m'a révélé ceci...

Kathleen 23/07/2014 10:34

Comme tout dans la Vie, pour apprécier la Belle Lumière et en ressentir ses bienfaits, prendre conscience que l'Ombre existe est importante. Sinon comment faire la différence en toute simplicité. de belles pensées tout en Lumière

Kemosabe 23/07/2014 10:02

La Lumière ne peut naître que de l'obscurité, comme la graine qui germe dans les profondeurs de la terre, ou l'enfant qui grandit dans le ventre de sa mère. C'est l'obscurité qui permet la vie.
Pour ce qui est de la souffrance, je pense, comme Rabelais, que "le rire est le propre de l'homme". Il faut prendre la vie joyeusement et surtout rester humble.

Kemosabe 23/07/2014 10:02

La Lumière ne peut naître que de l'obscurité, comme la graine qui germe dans les profondeurs de la terre, ou l'enfant qui grandit dans le ventre de sa mère. C'est l'obscurité qui permet la vie.
Pour ce qui est de la souffrance, je pense, comme Rabelais, que "le rire est le propre de l'homme". Il faut prendre la vie joyeusement et surtout rester humble.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents